Demain 73

LE 25.06.2019:Météo en Live, phénomènes dangereux/ Direct canicule : un taux d'humidité à 79%

 

 

 

La France subit cette semaine un épisode caniculaire remarquable, surtout pour un mois de juin. Parallèlement, des orages éclatent pratiquement tous les jours au nord-ouest. Au vu de ce contexte météorologique, la Chaîne Météo met en place un fil d'infos en direct ainsi que des prévisions actualisées sur le court terme.

A 9h04 :  le taux d'humidité ce matin à Paris est de 79% contre 48% à Lyon, ce qui accentue le ressenti désagréable et moite de la matinée, avec un peu moins de 22°C. A titre de comparaison, le taux d'humidité lors de la canicule de 2003 avoisinait souvent 50-60% le matin.

A 7h25 : les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont placés en alerte de niveau 1 pour la pollution de l'air à l'ozone. Hier soir, Lyon et Grenoble ont déjà été placés en alerte.

En lien avec la canicule, un pic d'ozone est attendu sur plusieurs départements du centre-est et du sud-est. Plusieurs mesures restrictives sont donc mises en place, notamment la réduction de la vitesse de 20 km/h sur les routes limitées à 90 km/h ou moins sur Lyon, Grenoble, Marseille et Avignon.

A 6h50 : les températures sont déjà élevées en ce tout début de matinée. On relève 25°C à Nice et jusqu'à 26°C à Alistro sur la côte est de la Corse. Sur le continent plus particulièrement, il fait en moyenne 19 à 21°C de la Dordogne aux Ardennes puis en direction du département du Rhône,  avec une humidité moyenne de 75 %.

A Paris, la température est de 22°C contre 26°C à 0h. L'humidité est forte et près de 80%

Concernant la forte dégradation orageuse survenue hier et cette nuit sur la Normandie et l'ouest de la Seine-Maritime, on a relevé en moyenne 30 mm de pluies et localement jusqu'à 52 mm dans l'Orne. en 2 heures. Cela correspond à près d'1 mois de précipitations. L'activité orageuse s'est déplacée en fin de nuit en mer, sur le bassin de la Manche, avant de s'éloigner vers l'Angleterrre et la mer du Nord.

Ce lundi à 21h17 : On relève encore 32°C à Auxerre, une température qui n'a pratiquement pas baissé depuis le début d'après-midi. En ce milieu de soirée les températures sont supérieures à 26°C sur les trois quarts du pays, avec plus de 30°C de la Bourgogne à la région du Grand-Est. Sur ces mêmes régions, le taux d'humidité est en moyenne de 45% et atteint jusqu'à 60% dans les Vosges. Il accentue la saison de temps lourd et d'inconfort. Un faible vent d'est à nord-est aide parfois à supporter cette chaleur, mais il n'y contribue que dans une faible mesure.

Concernant la dégradation orageuse dans le nord-ouest, on observe des orages d'intensité modéré entre la Mayenne et l'Orne. A l'avant, d'autres cellules orageuses se forment en direction du Calvados. C'est dans ce département que le plus fort de la dégradation est attendue à partir de 22h, avec un risque de fortes averses de grêle et des rafales de vent jusqu'à 70 km/h.

Ce lundi à 18h08 : Les températures les plus chaudes se sont observées cet après-midi du couloir rhodanien au Centre et à la Lorraine. On a relevé 37°C à Carpentras et 34°C à Bourges par exemple. Le bassin parisien atteint les mêmes températures que la veille avec de 27°C à 31°C (localement 33°C comme à Nemours). Un léger vent de nord-est s'est levé depuis la mi-journée entre les Hauts de France et l'ouest parisien, tempérant ainsi les fortes chaleurs. Sur les Hauts de France, on relevait des températures comprises de 19°C sur les plages à 26°C à Beauvais.

Enfin, les pluies se poursuivaient sur le quart nord-ouest avec quelques rares impacts de foudre vers la Mayenne : c'est dans la nuit qu'on attend une réactivation des orages notamment sur la Basse-Normandie, où ils pourraient être assez forts et très pluvieux, notamment sur le Calvados.

Alerte Info : dans le contexte de la canicule, les épreuves du Brevet des collèges, prévues vendredi, sont annulées et reportées aux lundi et mardi prochains.

Ce lundi à 16h20 : les pluies tombaient toujours sur le nord-ouest, de la Vendée à la Haute-Normandie, où les températures plafonnaient antre 15° et 20°C. Des orages éclataient sur la Sarthe avec des impacts de foudre. Ailleurs, la journée est chaude avec un soleil voilé. Un léger vent de nord-est s'est levé entre la Picardie, l'Ile-de-France et la Normandie, temporisant la chaleur, avec des températures oscillant de 27°C sur l'ouest parisien et 32°C à l'est.  On relevait à 16 h :  30°C à Lille et Bordeaux 31°C à Reims, Chateauroux et Saint Etienne 32°C à Clermont-Ferrand et Troyes 33°C à Nevers et Bourges 34°C à Chatillon sur Seine (21) et Avignon 35°C à Orange 36°C à Carpentras

Ce lundi à 12h : une dépression se situe sur l'océan Atlantique. Elle agit comme une "pompe à chaleur" en tournant sur elle-même dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, ce qui est bien visible sur les animations du satellite depuis dimanche. Cette configuration entraîne la remontée de l'air très chaud sur la France, ainsi que des pluies et orages remontant du Golfe de Gascogne.

Depuis ce matin, des pluies et des orages sont entrés sur notre pays par la Vendée et les Charentes, remontant désormais jusqu'au Val de Loire et à la Normandie. Les pluies sont intermittentes tandis que l'activité orageuse s'est calmée. En conséquence, les températures ne montent pas sous cette perturbation, tandis que le reste de la France connaît déjà une forte hausse des températures. 

Le ressenti est souvent très lourd sous un ciel assez nuageux ou très voilé.

On relevait à midi :

16°C à Rennes (35)

18° à Caen (14)

21° à Evreux (27)

Mais dans le même temps :

26°C à Bordeaux (33) et Toulouse (31)

28°C à Lille (59) et Strasbourg (67)

29°C à Paris et Clermont-Ferrand (63)

31°C à Bourges (18)

L'épisode caniculaire est confirmé, et persistera jusqu'à vendredi et même samedi à l'est, ce qui n'est pas anondin. Cette durée reste cependant très éloignée de la canicule d'août 2003 (qui avait duré de 9 à 15 jours), mais les températures seront souvent au même niveau, mais moins longtemps. Il s'agit d'un événement exceptionnel.

A noter les orages qui éclateront assez souvent au nord-ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Basse-Normandie), et qui seront de type "tropical" (pluies intenses), renforçant le ressenti d'inconfort en raison de l'humidité remontant du Golfe de Gascogne. Tous ces phénomènes météo cumulés nécessitent une vigilance particulière tout au long de la semaine sur notre pays.

Concernant les départements qui seront concernés par la canicule et par les orages, voir notre alerte météo.

Ailleurs, une légère brise marine va tempérer ces fortes chaleurs le longs des côtes de la Manche et surtout de la mer du Nord, où le pic de chaleur n'arrivera que jeudi finalement.

 

météo prévision SOLEIL france Suisse week end été CHALEUR TEMPÊTE MIGUEL

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire