Demain 19

LE 18.06.2019:Réchauffement climatique : quels futurs pour l’enneigement des stations de ski ?

Deux nouvelles études, réalisées par le Centre national de recherche météorologiques (CNRM, Météo-France/CNRS) et Irstea Grenoble, sur l'évolution de l'enneigement dans les stations de sports d'hiver des Alpes et des Pyrénées au cours du 21ᵉ siècle, ont été publiées dans les revues scientifiques The Cryosphere et Scientific Reports. Les résultats doivent permettre de quantifier les conséquences du changement climatique sur l'enneigement des domaines skiables au cours du siècle.

Le changement climatique constitue un enjeu majeur pour les territoires de montagnes :il entraîne une diminution de l'enneigement naturel, surtout à basse altitude et agit également sur la production de la neige de culture, qui ne peut fonctionner que dans des conditions météorologiques spécifiques.

Simuler l'évolution du manteau neigeux

Les chercheurs du CNRM et d'Irstea Grenoble ont mis en place de nouveaux outils pour exploiter les projections du GIEC afin de simuler l'évolution du manteau neigeux sur les pistes, en tenant compte du damage et de la production de neige de culture.

Les travaux prennent en compte la géographie propre à chaque station (altitude, orientation des pentes…) et permettent de produire des données sur l'enneigement et d'estimer le volume d'eau associé à la production de la neige de culture, qui est une composante courante des activités des stations de ski pour lutter contre le déclin naturel de la neige.

Cette approche a été appliquée à des simulations

Les résultats des deux études pour le 21ᵉ siècle

L'évolution de l'enneigement dans les 129 stations des Alpes françaises a ainsi été modélisée (étude parue dans Scientific Reports), en considérant un taux de couverture en neige de culture de 45 %.

Première moitié du 21e siècle :quel que soit le scénario climatique, un taux de couverture de 45 % de neige de culture permet de maintenir des conditions d'enneigement agrégées pour toutes les stations comparables à la situation de référence sans neige de culture (1986-2005). Un enneigement défavorable demeure possible certaines années, mais pas plus souvent que pendant la période de référence.

Après 2050 : la situation est relativement stabilisée dans le scénario « bas », et empire fortement jusqu'à la fin du siècle dans le scénario « haut ». L'impact du réchauffement sur l'enneigement dans les stations est fort dès 1,5 °C de réchauffement planétaire et sans neige de culture. Avec 45 % de couverture de neige de culture, l'enneigement demeure comparable à la situation actuelle pour un réchauffement planétaire inférieur à 2 °C, mais au-delà de 3 °C, la neige de culture ne suffit plus à compenser la réduction d'enneigement naturel. 

Neige de culture : Cette étude permet d'estimer la consommation d'eau associée à la fabrication de neige de culture.L'accroissement de cette consommation, jusqu'à présent principalement portée par l'augmentation des surfaces de pistes couvertes par la neige de culture, va se poursuivre dans l'avenir, y compris pour maintenir la surface couverte. Dans la seconde moitié du 21e siècle, les valeurs sont stables pour le scénario « bas » et en hausse continue pour le scénario « haut », en dépit d'un enneigement souvent insuffisant.

L'étude étendue aux Pyrénées françaises, espagnoles et andorranes(parue dans The Cryosphere), aboutit aux mêmes résultats que la précédente.Si rien n'est fait, l'enneigement naturel et également de culture, ne permettra plus de faire du ski dans ces stations à la fin du siècle.

 

météo prévision SOLEIL france Suisse week end été CHALEUR TEMPÊTE MIGUEL

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire