Demain 82

LE 26.06.2019: Actualité de la météo,de l'astronomie et de la science/ Direct canicule : jusqu'à 38°C encore à 20h!

A 20h : 80% du pays subit des températures à plus de 31°C. L'air est assez sec dans l'ensemble sauf sur l'Ile de France et le Rhône où elle atteint les 60%. On relève 38°C sur Vichy et de 35 à 37°C de la Dordogne à la Meuse. Le vent modéré de nord-est limite pour l'instant l'effet de fort inconfort sur le nord de l'Ile de France alors qu'il l'aggrave du Centre-Ouest au Nord-Est.

Sur Paris, la température est de 31°C avec un taux d'humidité de 59% contre 35°C et 54% d'humidité il y a deux heures. La température va progressivement baisser jusqu'à 25°C à 0h mais à l'inverse l'humidité va monter jusqu'à 70 % et le vent faiblir. Cette évolution va augmenter la sensation d'inconfort dejà assez élevée.

A 17h35 : un record absolu de température vient de tomber à Clermont-Ferrand avec 40,9°C. Jamais il n'avait fait aussi chaud à Clermont-Ferrand depuis l'ouverture de la station en 1923 ! L'ancien record datait du 31 juillet 1983 avec 40,7°C. Quant au record mensuel de juin datant du 27 juin 2011 avec 37,4°C est pulvérisé de plus de 3°C.

A 15h39 : les premiers 40°C à l'ombre sont enregistrés à Peyrolles-en-Provence dans le nord du département des Bouches du Rhône avec 40,3°C. Les températures atteignent des sommets en Auvergne avec un record mensuel battu à Clermont-Ferrand : 37,9°C contre 37,4°C du 27 juin 2011. La température atteint par ailleurs 38,2°C à Vichy et même 39°C à Fontannes en Haute-Loire (43). A noter aussi des températures très proches des records en Lorraine : 35,9°C relevé à Nancy, très proche du record de 36,2°C.

A 14h20 : la canicule s'intensifie avec une valeur maximale de 38,6°C observé à Apt dans le Vaucluse, suivi d'un 38°C à La Destrousse dans les Bouches-du-Rhône ainsi qu'à Ondes en Haute-Garonne. Ailleurs, on observe 32°C à Nantes, 33°C à Paris, 34°C à Dijon, 35°C à Metz et Nancy, 36°C à Albi, 37°C à Vichy et Clermont-Ferrand et 37,5°C à Aix-en-Provence.

De nouveaux records mensuels de températures sont battus à Porquerolles avec 34,8°C contre 34,1°C en juin 2017, Alistro en Haute-Corse avec 36,6°C contre 35°C en juin 2017 à 0,4°C de son record tous mois confondus.

A 12h25 : seules les régions proches de la Manche ainsi que les côtes langudeociennes et le sud de l'Aquitaine conservent des températures inférieures à 30°C. A noter les 16°C rafraichissants de Dunkerque et Cherbourg sous les brumes...alors qu'Aubagne caracole en tête avec 37°C à l'ombre. Quelques pics à 35°C sont déjà observés entre le Midi-Toulousain, l'Auvergne et la Bourgogne.

A 11h37 : les températures continuent de grimper avec 31°C à Lyon et Auxerre, 32°C à Toulouse et Saint-Dizier, 33°C à Bastia, 34°C à Chatillon-sur-Seine et jusqu'à 36°C à Aubagne (13) et Calvi (2B).

La nuit dernière des records mensuels de températures minimales élevés ont été battus avec 25,6°C à Alistro en Corse et 26°C à Nice, battant les 25,2°C d'hier. Des records sont aussi battus pour certaines stations d'altitude ouvertes depuis 1990 avec 19,2°C à Chastreix (63) à 1385 m et 16,8°C à Landos (43) à 1150 m.

A 10h40 : les températures atteignent déjà la barre des 30°C sur plusieurs grandes villes de l'est et du centre telles que Strasbourg, Chaumont, Lyon, Clermont-Ferrand. C'est en région PACA que les températures sont les plus élevées avec 33°C à Toulon et 34,5°C à Aubagne (13). Seules les côtes de la Manche conservent des températures inférieures à 20°C avec 16°C à Dunkerque et Cherbourg.

Cet après-midi, les premiers pics à 40°C sont attendus localement en Nouvelle-Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes et dans l'intérieur de la région PACA. Nos prévisions de températures ressenties pour cet après-midi, calculées en fonction de l'humidité, du vent et de l'ensoleillement donnent du 40°C à Paris, 42°C à Lyon, Bordeaux et Clermont-Ferrand, 43°C à Strasbourg, 47°C à Carpentras.

A 9h00 : la température augmente très rapidement sur Nice avec déjà 35°C. Ceci est lié à un vent de terre qui souffle depuis cette nuit et crée un effet de foehn local sur le littoral. Dans les prochaines heures, la brise marine devrait reprendre ses droits et la température ainsi baisser sur la frange littorale. 

A 8h00 : avec le levé du soleil, les températures grimpent rapidement avec déjà 31°C en Corse à l'Ile Rousse, accompagné d'un vent d'Est sensible. Sur le continent, les températures sont également très élevées avec en général plus de 20°C dans les principales grandes agglomérations avec des pointes à 26°C comme à Castre (81). Le vent d'Autan reste sensible en Occitanie avec des rafales entre 50 et 80 km/h. 

Ce matin 6h30 : les températures sont déjà élevées en cette fin de nuit sur le sud , avec notamment 26°C à Nice (nouveau record de température nocturne battu pour un mois de  juin après celui d'hier mardi), mais aussi dans le Tarn à Albi et Castres où le vent d'autan souffle violemment en rafales jusqu'à 86 km/h.

Du sud-ouest au nord-est, les températures sont comprises entre 16 et 22°C. Elles atteignent 20 à 22°C des Charentes aux Ardennes, sous une forte humidité de 80 à 95% véhiculée par les averses parfois orageuses qui touchent le nord-ouest.

En Ile de France, l'humidité dépasse les 85% avec des températures comprises entre 20 et 22°C. Un faible vent frais de nord-est aide à supporter cet inconfort humide.

En lien avec la canicule, plusieurs pics de pollution à l'ozone ont lieu. La circulation différenciée a d'ailleurs été mise en place ce mercredi en Île-de-France. Seules les vignettes Crit'Air 0, 1 et 2 sont autorisées à circuler à Paris et en proche banlieue.

Mardi

23h40 : les températures sont encore élevées en cette fin de soirée avec souvent plus de 24°C sur nombre de régions du sud-ouest au Grand-Est. On observe notamment 27°C dans la capitale avec un taux d'humidité de 67% et 29°C sur Nice. L'humidité dépasse d'ailleurs souvent les 60% sur lamoitié du pays, pour atteindre 75% en Seine-et Marne(77) où il fait en moyenne 25°C. Ce niveau d'humidité dans les lieux où le vent est absent rend l'atmosphère lourde et accroit l'inconfort.

Cette nuit, l'humidité atteindra 90% au nord de la Seine et 80% entre le Centre-Ouest et la région Grand-Est. 

Demain, la chaleur montera encore d'un cran. Elles sera néanmoins plus supportable parfois sur le nord en raison d'un vent assez fort de nord-est. 

20h25 : près de 70% du pays subit en ce début de soirée des températures de plus de 30°C. L'humidité atteint 50 à 70% du Pays Basque aux Hauts-De-France et accroit la sensation d'inconfort. Elle dépasse localement les 80% dans les vallées nord alpines.

19h39 : De nouveaux records de chaleur pour un mois de juin ont été battus :

Briançon (05) avec 33,2°C et Embrun (05) : 34,4°C

Par ailleurs, de nombreux records absolus ont été battus en montagne (Alpes et Jura en particulier), avec par exemple 25°C à 2100 m d'altitude dans les Alpes, 29° au col des Saisies (1614 m) et 26,4°C à Tignes (2000 m). On relevait 11°C au sommet de l'AIguille du Midi (3842 m d'altitude, dans le massif du Mont-Blanc). Ce n'est pas inédit mais cela rejoint les plus chaudes valeurs observées en haute montagne comme lors de la canicule de 2015. Il fallait monter à 4700 m d'altitude pour trouver une température à 0°C !

17h03 : voici quelques valeurs remarquables observées cet après-midi :38,8°C à Carpentras (84), (record pour un mois de juin). 37°C à Aix en Provence (13) 36,4°C à Chamonix (74), battant de 2°C le record de juin 1947, 35,8°C à Bourg Saint Maurice (73), record égalé. 34,4°C à Embrun (05), (record pour un mois de juin).

16h36 : la circulation différenciée va être mise en place dans la capitale à partir de demain et concernera un périmètre à l'intérieur de l'A86. Sont concernés les véhicules dotés de la vignettes un tiers des véhicules en circulation dans la capitale : les véhicules dotés des vignettes crit'air 5 à 3 devront rester à l'arrêt sous peine d'une amende de 68€ pouvant monter jusqu'à 135€ pour les poids-lourds. Cette pollution à l'ozone est la conséquences des fortes chaleurs, combinées à un fort ensoleillement et à la pollution déjà en place. 

15h27 : le plan canicule de niveau 3/4 a été enclenché par le préfet des Yvelines. Ce plan correspond au niveau d'alerte orange, permettant de renforcer les mesures d'aides aux personnes en difficulté (Plan Bleu, ouverture de salles rafraichies, sortie scolaires interdites en plein air, etc...).

15h20 : la canicule concerne aussi les pays frontaliers de la France : la Suisse et le Luxembourg ont déclenché leurs alertes aux fortes chaleurs en rapport avec leurs propres seuils, qui différent de ceux de la France mais qui insistent sur des températures remarquables ces prochains jours. Le Luxembourg parle même "d'avis de chaleur extrême". On y relève cet après-midi 32,4°C à Luxembourg et 30,2°C à Genève.

15h17 : la température a atteint 38,8°C à Carpentras (84) ce mardi après-midi, battant le précédent record de 38,3°C en juin 2012. Cette station météorologique date de 1976 et ne possède pas d'archives remontant aux grandes canicules de 1911 et 1947.

Par ailleurs, on relevait à 15h : 32°C à Paris-Orly, 33°C à Clermont-Ferrand et 34°C à Nancy, 

Orages la nuit dernière : pour rappel, les orages ont été violents, comme nous l'avions prévu, la nuit dernière en Normandie, en particulier sur le Calvados et la Seine-Maritime. Des coulées de boue se sont produites et la ville de Bolbec (76) a été inondée. Des cumuls de pluie ont localement atteints 57 mm en moins de 2 heures. Conséquence : le trafic ferroviaire Paris-Caen est coupé pour la journée, en raison d’un glissement de terrain entre Mézidon-Canon et Lisieux, dans le Pays d'Auge. (photo : inondations à Bolbec (76) la nuit dernière / Le Nuage Normand).

A 14h18 : seule une frange ouest et nord-ouest conserve des températures inférieures à 30°C avec des températures qui ont bien du mal à grimper entre le nord de la Bretagne et le Cotentin (19°C à Cherbourg et Saint-Malo). Du nord-est au centre-est, les températures sont comprises entre 30 et 35°C avec pas moins de 34°C à Nancy. Dans le sud-est, la canicule continue de s'intensifier avec 36°C à Avignon et Aix-en-Provence et 38°C à Carpentras (84) où le record du 30 juin 2012 avec 38,3°C est devrait être battu.

A 13h21 : la chaleur se renforce encore et l'on dépasse souvent la barre des 35°C dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse avec 36,1°C à Marignane où le record du 21 juin 2003 avec 37,6°C est menacé. La ville la plus chaude est une nouvelle fois Carpentras avec une température de 36,9°C, ce qui correspond déjà à la température maximale enregistrée hier vers 17h ! En région parisienne les températures sont comprises entre 28 et 31°C d'ouest en est de la région. La chaleur s'intensifie nettement dans le nord-est avec déjà 32,4°C à Nancy et plus de 33°C sur l'aéroport de Metz-Nancy-Lorraine. En montagne, les températures sont exceptionnelles pour cette période de l'année avec pas moins de 33,2°C dans la vallée de Chamonix à 1000 m d'altitude.

A 12h13 : les températures sont déjà très chaudes, supérieures à 25°C sur les deux tiers de la France. Les zones les plus chaudes sont l'est (31°C à Saint Dizier), le centre-est (32°C à Saint Etienne) et la Provence - Languedoc-Roussllon (34°C à Salon de Provence et 35,5°C à Aubagne). On relève par ailleurs 28°C à Lille et 29°C à Paris. Même la montagne n'échappe pas à ces fortes chaleurs, avec 31°C à Chamonix et Pontarlier dans le Jura, vers 800 à 1000 m d'altitude.

A 11h04 : les températures sont en forte hausse sur les trois quarts de la France concernés par les fortes chaleurs et l'épisode caniculaire. Après une nuit souvent très douce, bien que légèrement rafraichie au nord de la Seine, on relevait déjà à 09h ce matin 27°C à Troyes.

A 11h, on relevait : 

16°C à Caen (ciel couvert)

20°C à Bordeaux (ciel couvert par entrée maritime)

24°C à Lille 26°C à Paris

27°C à Strabourg, Clermont-Ferrand, Nevers

28°C à Lyon et Carpentras

30°C à Troyes et Reims

31°C à Nice

33°C à Salon de Provence et à Marseille (littoral)

Pour les villes situées dans l'intérieur des terres, on peut encore ajouter 6°C à 8°C pour en déduire le maximum prévisionnel pour l'après-midi, sachant que les maximales s'observent généralement vers 17h à cette époque de l'année. Pour les villes littorales, c'est différent : on relève le maximum vers midi ou 13h avant la levée des brises de mer qui feront alors baisser les températures de 3°C à 4°C dans l'après-midi.

Pic de pollution à l'ozone : Les pics de pollution à l'ozone vont se multiplier avec déjà les Bouches du Rhône et le Vaucluse en alerte. Airparif indique que le seuil de recommandation sera dépassé demain à Paris. Le stationnement résidentiel est gratuit aujourd'hui à Paris.

Le seuil d'alerte à la pollution à l'ozone est déclenché dès lors que du taux de concentration en ozone dépasse 180µg/m3 d'air.

A 9h04 :  le taux d'humidité ce matin à Paris est de 79% contre 48% à Lyon, ce qui accentue le ressenti désagréable et moite de la matinée, avec un peu moins de 22°C. A titre de comparaison, le taux d'humidité lors de la canicule de 2003 avoisinait souvent 50-60% le matin.

A 7h25 : les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse sont placés en alerte de niveau 1 pour la pollution de l'air à l'ozone. Hier soir, Lyon et Grenoble ont déjà été placés en alerte.

En lien avec la canicule, un pic d'ozone est attendu sur plusieurs départements du centre-est et du sud-est. Plusieurs mesures restrictives sont donc mises en place, notamment la réduction de la vitesse de 20 km/h sur les routes limitées à 90 km/h ou moins sur Lyon, Grenoble, Marseille et Avignon.

A 6h50 : les températures sont déjà élevées en ce tout début de matinée. On relève 25°C à Nice et jusqu'à 26°C à Alistro sur la côte est de la Corse. Sur le continent plus particulièrement, il fait en moyenne 19 à 21°C de la Dordogne aux Ardennes puis en direction du département du Rhône,  avec une humidité moyenne de 75 %.

A Paris, la température est de 22°C contre 26°C à 0h. L'humidité est forte et près de 80%

Concernant la forte dégradation orageuse survenue hier et cette nuit sur la Normandie et l'ouest de la Seine-Maritime, on a relevé en moyenne 30 mm de pluies et localement jusqu'à 52 mm dans l'Orne. en 2 heures. Cela correspond à près d'1 mois de précipitations. L'activité orageuse s'est déplacée en fin de nuit en mer, sur le bassin de la Manche, avant de s'éloigner vers l'Angleterrre et la mer du Nord.

Consultez les conseils du gouvernement en cas de canicule.

Ce lundi à 21h17 : On relève encore 32°C à Auxerre, une température qui n'a pratiquement pas baissé depuis le début d'après-midi. En ce milieu de soirée, les températures sont supérieures à 26°C sur les trois quarts du pays, avec plus de 30°C de la Bourgogne à la région du Grand-Est. Sur ces mêmes régions, le taux d'humidité est en moyenne de 45% et atteint jusqu'à 60% dans les Vosges. Il accentue la saison de temps lourd et d'inconfort. Un faible vent d'est à nord-est aide parfois à supporter cette chaleur, mais il n'y contribue que dans une faible mesure.

Concernant la dégradation orageuse dans le nord-ouest, on observe des orages d'intensité modéré entre la Mayenne et l'Orne. A l'avant, d'autres cellules orageuses se forment en direction du Calvados. C'est dans ce département que le plus fort de la dégradation est attendue à partir de 22h, avec un risque de fortes averses de grêle et des rafales de vent jusqu'à 70 km/h.

Ce lundi à 18h08 : Les températures les plus chaudes se sont observées cet après-midi du couloir rhodanien au Centre et à la Lorraine. On a relevé 37°C à Carpentras et 34°C à Bourges par exemple. Le bassin parisien atteint les mêmes températures que la veille avec de 27°C à 31°C (localement 33°C comme à Nemours). Un léger vent de nord-est s'est levé depuis la mi-journée entre les Hauts de France et l'ouest parisien, tempérant ainsi les fortes chaleurs. Sur les Hauts de France, on relevait des températures comprises de 19°C sur les plages à 26°C à Beauvais.

Enfin, les pluies se poursuivaient sur le quart nord-ouest avec quelques rares impacts de foudre vers la Mayenne : c'est dans la nuit qu'on attend une réactivation des orages notamment sur la Basse-Normandie, où ils pourraient être assez forts et très pluvieux, notamment sur le Calvados.

Alerte Info : dans le contexte de la canicule, les épreuves du Brevet des collèges, prévues vendredi, sont annulées et reportées aux lundi et mardi prochains.

Ce lundi à 16h20 : les pluies tombaient toujours sur le nord-ouest, de la Vendée à la Haute-Normandie, où les températures plafonnaient antre 15° et 20°C. Des orages éclataient sur la Sarthe avec des impacts de foudre. Ailleurs, la journée est chaude avec un soleil voilé. Un léger vent de nord-est s'est levé entre la Picardie, l'Ile-de-France et la Normandie, temporisant la chaleur, avec des températures oscillant de 27°C sur l'ouest parisien et 32°C à l'est.  On relevait à 16 h :  30°C à Lille et Bordeaux 31°C à Reims, Chateauroux et Saint Etienne 32°C à Clermont-Ferrand et Troyes 33°C à Nevers et Bourges 34°C à Chatillon sur Seine (21) et Avignon 35°C à Orange 36°C à Carpentras

Ce lundi à 12h : une dépression se situe sur l'océan Atlantique. Elle agit comme une "pompe à chaleur" en tournant sur elle-même dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, ce qui est bien visible sur les animations du satellite depuis dimanche. Cette configuration entraîne la remontée de l'air très chaud sur la France, ainsi que des pluies et orages remontant du Golfe de Gascogne.

Depuis ce matin, des pluies et des orages sont entrés sur notre pays par la Vendée et les Charentes, remontant désormais jusqu'au Val de Loire et à la Normandie. Les pluies sont intermittentes tandis que l'activité orageuse s'est calmée. En conséquence, les températures ne montent pas sous cette perturbation, tandis que le reste de la France connaît déjà une forte hausse des températures. 

Le ressenti est souvent très lourd sous un ciel assez nuageux ou très voilé.

On relevait à midi :

16°C à Rennes (35)

18° à Caen (14)

21° à Evreux (27)

Mais dans le même temps :

26°C à Bordeaux (33) et Toulouse (31)

28°C à Lille (59) et Strasbourg (67)

29°C à Paris et Clermont-Ferrand (63)

31°C à Bourges (18)

L'épisode caniculaire est confirmé, et persistera jusqu'à vendredi et même samedi à l'est, ce qui n'est pas anondin. Cette durée reste cependant très éloignée de la canicule d'août 2003 (qui avait duré de 9 à 15 jours), mais les températures seront souvent au même niveau, mais moins longtemps. Il s'agit d'un événement exceptionnel.

A noter les orages qui éclateront assez souvent au nord-ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Basse-Normandie), et qui seront de type "tropical" (pluies intenses), renforçant le ressenti d'inconfort en raison de l'humidité remontant du Golfe de Gascogne. Tous ces phénomènes météo cumulés nécessitent une vigilance particulière tout au long de la semaine sur notre pays.

Concernant les départements qui seront concernés par la canicule et par les orages, voir notre alerte météo.

Ailleurs, une légère brise marine va tempérer ces fortes chaleurs le longs des côtes de la Manche et surtout de la mer du Nord, où le pic de chaleur n'arrivera que jeudi finalement.

 

france SOLEIL prévision météo MIGUEL TEMPÊTE CHALEUR été week end Suisse

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire