Capture 164

Le 6.06.2019:ACTUALITÉS MÉTÉO Tempête vendredi : Miguel frappe nos côtes demain

Après la journée d'hier mercredi qui a été la plus foudroyée depuis le début de l’année, nos services scrutent avec attention l'arrivée d'une forte dépression demain vendredi 7 juin, qui s'accompagnera de rafales proches de la tempête.

 

Cette dépression, qui prend naissance dans les parages des Açores, au large du Portugal, a été baptisée Miguel par les services météorologiques espagnols. Jeudi, elle se creuse au large des côtes nord-ouest de l'Espagne et atteint le stade de tempête, avec une pression proche de 989 hPa, ce qui particulièrement bas. Elle remontera la nuit suivante vers le nord du golfe de Gascogne en conservant ses caractéristiques de tempête extratropicale, c'est à dire à coeur chaud. Vendredi, cette forte dépression traversera la Bretagne avant de s'éloigner vers la mer du Nord vendredi soir. Elle génèrera un fort coup de vent avec des rafales de 70 km/h à 100km/h entre les côtes aquitaines et celles normandes, en passant par la Bretagne. Un risque de rafales plus fortes est à prendre en compte sur les littoraux exposés du centre-ouest (Vendée, Charente-Maritime). Ce sont surtout les littoraux entre le Morbihan et la Charente qui seront les plus exposés à ces fortes rafales, avec un risque d'atteindre 110 à 130 km/h sur les îles.

Actualités France

Crédit : La Chaîne Météo

Actualités France

Crédit : La Chaîne Météo

Fortes pluies en prévision

De fortes pluies sont également attendues au passage de la dépression. Les pluies et averses seront nombreuses sur toute la moitié ouest avec un risque orageux important. C'est entre la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire que l'on attend les cumuls les plus importants avec localement 10 à 20 mm de pluie en 24h. Quelques orages pourront éclater au sein de cette dégradation, augmentant localement les cumuls les plus importants, avec jusqu'à 1 à 2 semaines de pluie en quelques heures. 

Actualités France

Crédit : La Chaîne Météo

Une situation assez rare

Si des situations avec de violentes rafales sous des grains orageux ne sont pas inhabituelles en juin, le cas d'une véritable tempête est beaucoup plus rare. Il faut remonter au 7 juin 1987 pour en trouver trace. Elle fut néanmoins limitée spatialement avec des vents violents en Vendée et en Aquitaine, notamment 126 km/h à Biscarosse. En remontant plus loin dans le temps, de fortes tempêtes en juin ont été observées aussi en 1938 dans le nord-ouest de la France (avec des rafales entre 140 et 200 km/h), ou encore le 26 juin 1958 sur la moitié sud (particulièrement en montagne avec 185 km/h au sommet du Puy de Dôme).

Celle prévue pour vendredi ne semble pas aussi forte à priori, mais se caractériserait surtout par la vaste superficie touchée, et possiblement une assez forte intensité, ce qui reste tout de même assez rare.

Une vigilance particulière est donc nécessaire  pour cette dernière journée de la semaine où vous serez nombreux à prendre la route pour les départs en week-end.  Une alerte et un suivi de la situation seront mis en place par nos services dès le début de l'évènement. 

Actualités France

Crédit : La Chaîne Météo

 

MIGUEL TEMPÊTE week end été CHALEUR SOLEIL Suisse prévision météo france

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×