alertes

  • Le 5.06.2019:COMMUNIQUÉ SPECIAL

    Situation

    Dans le prolongement d'une dépression centrée sur le Royaume-Uni, un front pluvio-orageux se forme entre les Pyrénées et les Hauts-de-France ce mercredi. Avec un contraste thermique très important entre l'est et l'ouest du pays, les pluies sont abondantes le long dfu front, tandis que des orages particulièrement puissants vont se déclencher en soirée sur l'est du pays, dans l'air chaud, et peuvent apporter des averses de grêle accompagnées d'une intense activité électrique (foudre) et de rafales de vent violentes. L'évènement prendra fin lorsque la dépression s'évacuera vers l'Allemagne, dans la nuit de ce mercredi à jeudi. 

    Observation

    A 16h : l'axe pluvieux était toujours étiré des Pyrénées au Nord Pas de Calais. On observe les pluies les plus fortes dans la partie sud du front, en Nouvelle Aquitaine et Limousin. 
    En...

     

    Forts orages et pluies abondantes

    7 DÉPARTEMENTS EN ALERTE ORANGE

    CHARENTE (16), DORDOGNE (24), GIRONDE (33), LANDES (40), LOT-ET-GARONNE (47), PYRÉNÉES-ATLANTIQUES (64), HAUTE-VIENNE (87).

    6 DÉPARTEMENTS EN ALERTE ORANGE

    MEURTHE-ET-MOSELLE (54), MEUSE (55), MOSELLE (57), BAS-RHIN (67), HAUT-RHIN (68), VOSGES (88).

    26 DÉPARTEMENTS EN RISQUE IMPORTANT

    CHARENTE-MARITIME (17), CHER (18), CORRÈZE (19), CREUSE (23), EURE (27), EURE-ET-LOIR (28), GERS (32), INDRE (36), INDRE-ET-LOIRE (37), LOIR-ET-CHER (41), LOIRET (45), LOT (46), OISE (60), HAUTES-PYRÉNÉES (65), PARIS (75), SEINE-MARITIME (76), SEINE-ET-MARNE (77), YVELINES (78), DEUX-SÈVRES (79), SOMME (80), VIENNE (86), ESSONNE (91), HAUTS-DE-SEINE (92), SEINE-SAINT-DENIS (93), VAL-DE-MARNE (94), VAL-D'OISE (95).

    9 DÉPARTEMENTS EN RISQUE IMPORTANT

    AISNE (02), ARDENNES (08), DOUBS (25), JURA (39), MARNE (51), HAUTE-MARNE (52), NORD (59), HAUTE-SAÔNE (70), TERRITOIRE DE BELFORT (90).

    Situation

    Dans le prolongement d'une dépression centrée sur le Royaume-Uni, un front pluvio-orageux se forme entre les Pyrénées et les Hauts-de-France ce mercredi. Avec un contraste thermique très important entre l'est et l'ouest du pays, les pluies sont abondantes le long dfu front, tandis que des orages particulièrement puissants vont se déclencher en soirée sur l'est du pays, dans l'air chaud, et peuvent apporter des averses de grêle accompagnées d'une intense activité électrique (foudre) et de rafales de vent violentes. L'évènement prendra fin lorsque la dépression s'évacuera vers l'Allemagne, dans la nuit de ce mercredi à jeudi. 

    Observation

    A 16h : l'axe pluvieux était toujours étiré des Pyrénées au Nord Pas de Calais. On observe les pluies les plus fortes dans la partie sud du front, en Nouvelle Aquitaine et Limousin. 
    En 24h, on relève déjà des cumuls conséquents, avec par exemple :
    70 mm à la pointe de Socoa (64) et à Mendive (64), en montagne pyrénéenne.
    56 mm à Mont de Marsan (40)
    53 mm à Limoges (87)
    50 mm à la Souterraine (23)
    30 mm à Bordeaux (33)
    18 mm à Orléans (45)
    En Ile-de-France, les pluies sont faibles à modérées, avec des cumuls de 5 à 7 mm depuis ce midi.

    Depuis le début d'après-midi, l'axe pluvieux s'érire des Pyrénées à la Belgique en passant par l'ouest de l'Ile-de-France. Ces pluies sont fortes au sud de la Loire, et faibles à modérées au nord. Ces pluies ne sont pas orageuses, hormis quelques impacts sur les Pyrénées, comme ce matin.
    Parallèlement, le contraste de température sur la France, entre l'est et l'ouest, est considérable, avec par exemple 28°C à Strasbourg, 15°C à Paris et 9°C à Limoges (87).

    Ce midi, l'axe fortement pluvieux continue à onduler de la Nouvelle-Aquitaine aux Ardennes avec des intensités parfois soutenues sous certaines averses entre le Val-de-Loire et l'ouest de l'Île-de-France, ainsi qu'au pied des Pyrénées. Sur les douze dernières heures, les cumuls sont généralement compris entre 25 et 50 mm du centre-ouest au Pyrénées-Atlantiques. On relevait à titre d'exemple,  40,1 mm à Urepel (64), 36,1 mm à Biarritz (64), 33,7 mm à Mont-de-Marsan (40),  34,5 mm à Chateauroux (36) et 46,7 mm à Chateauponsac (87).

    Ce matin à 9h, les pluies sont toujours modérées à fortes entre la Haute-Vienne et les Pyrénées-Atlantiques. On relève sur les 12 dernières heures 25 à 35 mm dans l'ensemble sur ces régions. Localement, les cumuls atteignent 42,7 mm à Thonac (24) et 42,2 mm à Limoges (87), l'équivalent de 2 à 3 semaines de pluie sur ces régions. Des inondations localisées sont observées entre la Gironde et le Pays basque. D'autres pluies, plus irrégulières, gagnent également les régions situées entre le Centre et les Ardennes. 

    A 6h, l'activité orageuse a bien faibli au cours de la nuit passée. Il n'y a presque plus d'impacts de foudre au lever du jour.
    Le front est bien en place entre les Ardennes et les Pyrénées. Les pluies commencent à s'intensifier entre la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques. 


    Résumé de l'après-midi et de la soirée d'hier
    Cette journée de mardi aura été la journée la plus orageuse depuis le début de l'année. On a relevé 5102 impacts de foudre, dont 2407 dans les Hauts-de-France. Cette journée est devant celle du 25 avril 2019 avec 2535 impacts.

    L’activité orageuse s’est généralisée en fin d’après-midi de l’île-de-France à la Haute-Normandie, après avoir touché l’ouest du bassin parisien. Localement, des averses de grêle et d’assez fortes pluies ont été observées ainsi que des rafales de vent jusqu’à près de 100 km/h. On a relevé localement en 1h, 26 mm de pluies soit 26 litres au m² ce qui correspond à 10 jours de pluie pour un mois de juin.

    En début de soirée de fortes averses de grêle et de violentes rafales de vent ont touché localement l'île-de-France et les Hauts-de-France.
    On a relevé ainsi jusqu'à 138 km/h à Sept Sarges (55), 132 km/h à Rocroi (08), 95 km/h à Roissy (95), 82 km/h à Chevru (77) et Blesmes (02).
    Concernant les pluies, il a été observé :
    - 26 mm en 1 heure à Trappe (78), 24 mm sur Bainghen (62) et 21 mm à Plessis-Belleville (60).


     

    Evolution

    Cet après-midi, l'axe pluvieux se décale très légèrement vers l'est de sa position initiale. Les pluies gardent leur caractère modéré et continu. En fin d'après-midi, des orages se développent sur le Massif central et se dirigent vers le nord-est. D'autres cellules orageuses se formeront aussi des monts du Jura aux Vosges et au Luxembourg : ces orages de chaleur risquent d'être les plus violents, justififant l'alerte de niveau orange.

    Ce soir, la forte dégradation orageuse concerne le nord-est avec un risque de développement de phénomènes sévères (fortes grêles et rafales de vent à 100 km/h). A l'arrière, les pluies faiblissent sur le sud-ouest mais persistent du Massif central aux Hauts-de-France.

    L'épisode touchera ensuite à sa fin la nuit prochaine, avec l'éloignement de la dégradation sur l'Allemagne.

    Au cours de cet épisode pluvio-orageux on attend :
    - de forts orages potentiellement grêligènes 
    - une activité électrique importante
    - de violentes rafales de vent pouvant atteindre 100-110 km/h à l'avant des orages de ce soir
    - des cumuls pouvant avoisiner 30 à 40 mm de pluie sur la totalité de l'épisode, localement 60 mm sur les départements en alerte orange, l'équivalent de 3 semaines à un mois de précipitations en quelques heures
    - des inondations localisées et des chaussées parfois inondées, au cours de la journée de mercredi.

     

  • Le 14.04.2019:Etats-Unis : outbreak majeur de tornades

    La saison des tornades débute. Un outbreak (violent épisode de tornades) se produit ce week-end sur le sud et le centre des États-Unis. Une alerte aux tornades est en cours sur de nombreux Etats.

    Depuis mercredi, de l’air chaud remonte du golfe du Mexique. Il entre en conflit avec de l’air froid du Canada. Ce conflit de masse d’air provoque de violents orages dans les Grandes Plaines américaines et sur le sud des Etats-Unis ce week-end.

    Outbreak majeur

    Jusqu'à lundi, les conditions sont réunies pour le premier outbreak significatif de la saison. La zone la plus à risques s'étend du nord du Texas à la Louisiane en remontant vers l'Oklahoma jusqu’au Nebraska en passant par le Kansas. Sur ces régions, de violents orages de grêle se produisent depuis hier avec des grêlons d’une taille de 5cm de diamètre. 

    Un outbreak (grand nombre de tornades) est donc en cours, avec la formation de puissantes lignes de grain. Bien entendu, il n'est pas possible de prévoir les éventuelles conséquences de ces tornades, suivant qu'elles touchent des secteurs ruraux ou une zone urbaine. Aucune amélioration ne se dessine avant lundi.

    Plusieurs victimes

    La région de Franklin au Texas a été frappée de plein fouet par une tornade samedi matin. Une autre tornade a touché terre à Vicksburg au Mississippi en fin de journée. Deux enfants sont décédés lorsqu'un arbre s'est abattu sur le véhicule de leurs parents.

    Fortes pluies et inondations

    Depuis le début de l’année, les Etats-Unis subissent de fortes pluies et de très importantes inondations. C’est encore le cas ce week-end. On attend entre 30 et 70mm de pluies dans les Grandes Plaines. L’ensemble des affluents du Mississippi devraient subir d’importantes réactions.

  • Le 11.02.2019:Installation de l'anticyclone : soleil et douceur la semaine prochaine

    Ce week-end s'avère particulièrement agité en raison de la dépression Isaias (>>). Le point d'orgue de plusieurs semaines marquées par des conditions météorologiques peu clémentes (vent, neige abondante, fraicheur >>).

    Un changement radical va s'opérer pour cette nouvelle semaine à venir. Le flux océanique devrait laisser la place à un anticyclone durable lors de ces prochains jours. Votre baromètre devrait afficher souvent plus de 1025 à 1030hPa a minima jusqu'au 20 février.

    Pression atmosphérique moyenne prévue du 10 au 20 février 2019 - Climate Reanalyzer

    Dès lors, fini les précipitations et la neige en montagne. C'est un temps très calme qui devrait dominer, sans pluie au programme. En période hivernale, anticyclone rime souvent avec grisaille (à l'instar de la fin décembre et début janvier >>). Mais cette fois, ce ne sera pas le cas ! Une très bonne nouvelle puisque le soleil devrait briller sans véritable opposition sur la quasi-intégralité des régions durant toute la semaine (hormis sur le Languedoc où quelques entrées maritimes pourraient survenir en fin de semaine).

    Ensoleillement prévu du 12 au 15 février 2019 - Weather Online

    Outre le soleil, les températures seront en hausse à la faveur d'un flux plus méridional. Une masse d'air qui s'annonce plutôt douce pour la saison, puisque l'isotherme 0°C pourrait repasser au dessus de 2500m sur les massifs de l'Est et près de 3000m sur les Pyrénées (de quoi entammer la couche de neige existante).

    Anomalie de température de la masse d'air à 1500m d'altitude - du 11 au 17 février 2019 - WxCharts

    En plaine, les matinées pourraient se montrer un peu fraiches à la faveur du ciel dégagé (de faibles gelées sur de nombreuses régions). Mais grâce au soleil ainsi qu'à une durée du jour en constante augmentation (gain de 4 minutes de soleil par jour), l'impression deviendra agréable l'après-midi. Des températures qui atteidront même des valeurs quasi-printannières en 2e partie de semaine dans le Sud-Ouest.

    Températures maximales prévues le jeudi 14 et vendredi 15 février 2019 - Météo-Villes