orages

  • Nos live sur Facebook et You tubes/ LE 25.01.2020 RETRANSMISSION DU LIVE VIA NOTRE SITE DEPUIS NOTRE PAGE FACEBOOK

    Association Astro Météo Franco Suisse 30

    LIVE DU 25.01.2020

    EPISODE PLUVIO/ORAGEUX SUR LE SUD EST DE LA FRANCE DU 25.01.2020 AU 26.01.2020.
    DANS L' HERAULT (34) ET LE GARD (30)


     

    POUR UN SUIVI  EN TEMPS REEL CLIQUEZ SUR LA PHOTO CI DESSOUS

     

    Demain 95

     

     

     

  • LE 3.01.2020: Actualité de la météo,de l'astronomie et de la science/ 2019 dans le monde : les phénomènes météo majeurs

     

    Cette année se classe comme la 2ème année la plus chaude au niveau planétaire depuis le début des relevés. On retiendra que c'est l'année des grandes vagues de chaleur et des gigantesques incendies de forêts dans les deux hémisphères. Retour, en images et explications, sur les grands événements météorologiques qui ont marqué cette année 2019, avec notre météorologue Régis Crépet.

    Au niveau planétaire, l'année 2019 se classe comme la 2ème année la plus chaude depuis le début des relevés en 1900, derrière 2016. Les records de chaleur ont été très nombreux, polarisés en particulier sur l'Europe de l'ouest et l'Australie. Les records de froid, moins nombreux, ont surtout concerné l'Amérique du Nord.

    Des événements extrêmes

    - Le début de l'année débute par un hiver rude et durable en Amérique du Nord, avec des records de froid et d'enneigement au Québec et dans le Midwest, surtout fin janvier. Les fluctuations du jet stream et du vortex polaire ont fait descendre l'air arctique jusqu'au Colorado. Ces vagues de froid persistent jusqu'en avril, avec des records notamment au Québec.

    - La saison cyclonique est active dans l'océan Indien, où deux phénomènes dévastateurs se produisent pour le Mozambique et pour l'archipel des Comores, avec les cyclones Idaï et Kenneth.

    - L'été est particulièrement chaud en Europe de l'ouest, où deux canicules, courtes mais particulièrement intenses, se produisent fin juin puis à nouveau fin juillet. La France est le pays le plus durement touché par des valeurs dépassant 45°C, mais les Pays-Bas et l'Allemagne atteignent également des valeurs historiques

    - Dans un contexte estival chaud et sec, des incendies de forêts et de toundras se produisent dans la zone arctique : Alaska, Sibérie, Scandinavie connaissent une situation exceptionnelle. A noter que les incendies de toundra ne sont pas rares à ces latitudes, mais sont devenus hors de contrôle cette année.

    - La saison cyclonique dans l'océan Atlantique nord fut plus active que la moyenne, mais a été surtout remarquable par la puissance de certains phénomènes. L'ouragan majeur Dorian a dévasté les Bahamas et fut, avec des rafales supérieures à 300 km/h, le 2ème ouragan le plus puissant depuis le début des relevés après Allen en 1980. L'ouragan Humberto a presque suivi la même trajectoire un peu plus tard, remontant sur les Bermudes en catégorie 3/5. Moins dramatique mais assez inédit, un ouragan s'est formé fin septembre au milieu de l'Atlantique : baptisé Lorenzo, il est remonté vers les Açores en atteignant pour la première fois dans cette zone la catégorie maximale 5/5, pour atteindre l'Irlande en tempête tropicale.

    - Dans l'océan Pacifique, on retiendra que deux puissants typhons ont atteint le Japon. Cela n'est pas rare, mais Faxai et Hagibis ont causé d'énormes dégâts en passant sur le secteur de Tokyo, en septembre et en octobre.

    - L'automne a été marqué par la reprise rapide des vagues de froid sur le continent nord-américain. Dès le mois de septembre, des tempêtes de neige parmi les plus précoces depuis 100 ans se sont déclenchées sur les Rocheuses. Ces vagues de froid se sont enchaînées en octobre et novembre. Novembre a été l'un des plus froids observés aux Etats-Unis. 

    - Les incendies de forêt, qui avaient épargné les montagnes Rocheuses et la Californie pendant l'été, se sont finalement déclenché en septembre et octobre. Ils ont été parmi les plus violents de ces dernières années. 

    - Enfin, dès le mois de novembre, alors que l'été austral n'avait pas encore débuté, l'Australie se retrouvait confrontée à de nouveaux incendies de forêt sous l'effet de canicules à réprétition. Les records absolus de chaleur ont été battus à cette occasion.

  • LE 22.09.2019: Actualité de la météo,de l'astronomie et de la science/ MÉTÉO ALERTE JAUNE Fortes pluies orageuses dans le sud-est à 9h40

    EPISODE MÉDITERRANÉEN DU 22/09/2019 RISQUE DE FORTE PLUIE ET D'ORAGE

     

    Fortes pluies orageuses dans le sud-est

    16 DÉPARTEMENTS EN RISQUE IMPORTANT

    ALPES-MARITIMES (06), ARDÈCHE (07), AUDE (11), BOUCHES-DU-RHÔNE (13), CORSE-DU-SUD (2A), HAUTE-CORSE (2B), DRÔME (26), GARD (30), HÉRAULT (34), ISÈRE (38), LOIRE (42), HAUTE-LOIRE (43), LOZÈRE (48), RHÔNE (69), VAR (83), VAUCLUSE (84).

    11 DÉPARTEMENTS EN RISQUE IMPORTANT

    ALPES-MARITIMES (06), ARDÈCHE (07), AUDE (11), BOUCHES-DU-RHÔNE (13), CORSE-DU-SUD (2A), HAUTE-CORSE (2B), GARD (30), HÉRAULT (34), LOZÈRE (48), VAR (83), VAUCLUSE (84).

    Situation

    L'anticyclone qui nous a apporté plusieurs jours de beau temps se décale vers l'Europe de l'est ce dimanche. Dans le même temps une dépression se creuse dans vers les Baléares et fait remonter de l'air humide et instable sur nos régions méditerranéennes. De fortes pluies orageuses concernent le Languedoc et les Cévennes et s'étendent ce dimanche vers la vallée du Rhône, le Lyonnais et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 

    Observation

    Ce dimanche :

    A 9h, les averses se multiplient en Provence côte d'Azur. Elles sont ponctuellement fortes sur le littoral varois et l'ouest des Alpes-Maritimes, entre Fréjus et Antibes. Il pleut encore en Corse, notamment sur les reliefs où quelques crues de cours d'eau sont signalés sur les versants Ouest des montagnes en direction des plaines littorales.

    A 6h, des averses ponctuellement orageuses se produisent en Provence côte d'Azur ainsi qu'en Corse qui a subi de très violents orages hier soir avec 90,9mm d'eau mesurés à Solenzara et 48,6mm à Alistro sous des rafales qui ont atteint 158 kmm/h sur Ajaccio Parata, 154 km/h à l'Île Rousse et 120 km/h à Marignana. Ailleurs, les cumuls de pluies sont plus modestes avec 21,6mm aux Îles du Levant dans le Var et 14,1mm à Marignane dans les Bouches-du-Rhône.

    Samedi à 18h, les précipitations se décalent vers les Bouches-du-Rhône et le Var avec des intensités faibles à modérés et quelques impacts de foudre sur le littoral. L'épisode débute sur ces départements et les pluies vont se renforcer dans les prochaines heures. Des pluies modérées persistent sur le relief cévenol en ne présentant pas de caractère aggravant. Les cumuls de pluie ont été plus faibles que prévu dans l'après-midi. Seul le secteur de Castanet-le-Haut dans le nord de l'Hérault a été touché par des pluies soutenues avec un cumul de 92,5 millimètres. Enfin ce matin, le sud des Pyrénées-Orientales a été touché par de violents orages à l'origine de crue et d'inondations. On a relevé 133 mm à Argelès-sur-mer dont 63 mm en une heure entre 10h et 11h. Cela correspond à un mois de pluie en l'espace d'une heure.

    A 15h, les précipitations sont modérées à fortes, sur la quasi totalité du pourtour méditerranéen. On relève souvent 2 à 3 semaines de pluie entre les Pyrénées-Orientales et l'Hérault. Une petite accalmie se dessine sur le Golfe du Lion, tandis que les fortes pluies se décalent en direction de la région PACA. Le vent est également fort, avec des rafales souvent comprises entre 60 et 90 km/h. 

    A 12h, les pluies s'étendent de la région Languedoc-Roussillon aux littoraux des Bouches-Du-Rhône et du Var. Elle se sont intensifiées depuis 1h. On relève ainsi depuis le début de l'épisode ce matin, des cumuls jusqu'à près de 124 mm sur Argeles-sur-Mer(66), 65 mm à proximité sur le relief pyrénéen, 39 mm sur Castanet-Le-Haut(reliefs héraultais) et entre 20 à 25 mm sur l'Est des Pyrénées-Orientales et de l'Aude. Le vent atteint 85 km/h sur Castres(81) ainsi que sur Porquerolles(83).

    A 9h, les pluies sont présentes entre les Pyrénées-Orientales et le sud de l'Hérault. Elles sont déjà orageuses, avec des impacts de foudre présents au large de ces régions.
    Les pluies sont localement fortes, avec des intensités souvent comprises entre 1 et 2 mm/h, mais localement plus de 10 mm/h. Ces fortes intensités sont souvent relevées vers les reliefs pyrénéens. Au cours des dernières heures, les cumuls de pluies avoisinent 1 à 5mm vers l'Hérault, et 12 à 17 mm sur les Pyrénées-Orientales.
    Les pluies continuent de se renforcer, et s'étalent de plus en plus sur le Golfe du Lion. 

    Evolution

    Ce dimanche :
    Après une relative accalmie ce matin, les précipitations redeviennent soutenues et orageuses dans l'après-midi sur le Languedoc et les Cévennes au passage d'un front froid très actif ; ce front froid remonte vers le lyonnais et l'Isère où de fortes pluies se produisent également pendant quelques heures. Sur la région Provence Alpes côte d'Azur et en Corse, le temps reste instable toute la journée avec des averses orageuses parfois fortes. Dans la nuit de dimanche à lundi, la perturbation pluvio-orageuse s'évacuera par l'est et ce communiqué spécial pourra être levé.

    Sur l'ensemble de l'épisode on attend des cumuls de 60 à 90 mm sur les plaines languedociennes et 130 à 180 mm sur les Cévennes avec localement plus de 200 mm sur la partie nord de l'Hérault. Enfin en région Provence Alpes côte d'Azur ainsi qu'en Corse, les cumuls de pluie seront compris entre 20 et 50 mm, localement 80 à 100mm sous les orages les plus actifs. 
    Il s'agit d'un épisode méditerranéen classique pour cette période de l'année qui survient en moyenne toutes les années et demi pour ce qui concerne le département de l'Hérault. Cet épisode se produit après une longue période sèche et pourra entraîner des ruissellements importants, des crues éclairs et des inondations dans les points bas.

×