pluie

  • Le 5.06.2019:Roland Garros: pluie toute l'après-midi et vendredi

    La pluie est arrivée en début d'après-midi sur Paris et tombera jusqu'à ce soir sur la porte d'Auteuil. La fin des Quarts de finale s'en trouve perturbée avec déjà l'annulation des premiers matchs depuis 14h. Voici les prévisions et la tendance jusqu'à vendredi, où d'autres pluies sont attendues.

    La pluie est arrivée sur la porte d'Auteuil ce mercredi midi et va tomber jusqu'à tard ce soir. La tenue des quarts de finale s'en trouve perturbée : l'annulation des matchs de ce jour est donc probable.

    Les prévisions de La Chaîne Météo sont sans appel : la pluie va tomber toute l'après-midi et toute la soirée, jusque vers 23 h environ. Il s'agit d'une pluie régulière et durable, beaucoup plus préjudiciable pour le déroulement des matchs que les orages, qui sont ponctuels et qui peuvent se gérer, comme mardi soir par exemple.

    Accalmie jeudi, mais nouvelles pluies vendredi

    La journée de ce jeudi sera plus propice à la reprise du tournoi : ce sera une journée d'accalmie avec le retour des éclaircies. Malgré tout, quelques rares ondées pourront se produire en début d'après-midi, mais le risque est faible (environ 20%) et pourra être géré sans être trop pénalisant.

    En revanche, la journée de vendredi s'annonce à nouveau plus délicate : de nouvelles pluies assez soutenues devraient arriver sur l'ouest parisien dès la fin de matinée, et tomber une bonne partie de l'après-midi. Ces pluies seront accompagnées d'un fort vent de sud à sud-ouest qui pourrait dépasser les 60 à 70 km/h, ce qui est assez inhabituel en cette saison.

     

  • Le 11.02.2019:Prévisions saisonnières pour le printemps

    Les prévisions saisonnières pour la France métropolitaine et l'Europe sont actualisées le 10 de chaque mois. Cette réactualisation du 10 février concerne le printemps. Ces prévisions à long terme trouvent leur intérêt afin d'anticiper les périodes de vacances ainsi que l'activité touristique et agricole. Elles permettent aussi de prévoir les périodes à risque d'intempéries.

    Les prévisions saisonnières sont présentées dans cette actualisation par notre météorologue Régis Crépet avec les cartes mensuelles de prévisions européennes pour le printemps.

    Les données sont issues de l'un des plus puissants modèle numérique spécialisé au monde : le modèle américain CFS (Coupled Forecast System), dont METEO CONSULTréanalyse les résultats sous forme d'une interprétation développée par nos physiciens de l'atmosphère. Les résultats peuvent alors être sensiblement différents du modèle américain mais apportent des nuances pertinentes souvent justifiées.

    De plus, les prévisions décadaires vous sont proposées sur le site METEO CONSULT. Cette formule est particulièrement adaptée aux professionnels "météo-sensibles", c'est-à-dire dont les activités dépendent étroitement des tendances climatiques (tourisme, agriculture, énergie, finance, prêt-à-porter...).

    Comment intérpréter les prévisions saisonnières?

    Ces résultats mettent en évidence des particularités climatiques qu'il faut savoir interpréter : dans cette vidéo, nous vous présentons les paramètres les plus usuels : températures, précipitations et pression atmosphérique (centres d'action). Notez bien qu'il s'agit, pour l'ensemble de nos paramètres, de prévisions d'écart à la normale, ou : anomalies. Cette nuance est importante : ainsi, une anomalie "froide" modélisée sur l'Espagne ne signifie pas qu'il fera aussi froid qu'en Islande, mais que les températures y seront inférieures aux moyennes du climat du pays. Dans le même ordre d'idée, des précipitations excédentaires dans le Sahara ne signifient pas qu'il y pleuvra davantage qu'en France : tout est une question de rapport.

  • Le 10.02.2019:Demain : amélioration, sauf dans l'Est

    Après l'agitation de dimanche, l'anticyclone des Açores se rapproche de nous. Il apporte une amélioration dans l'ouest alors que vous conservez un temps instable dans l'est avec des giboulées.

    FRANCE

    Entre l'anticyclone des Açores qui se rapproche par l'Atlantique et le mauvais temps qui s'éloigne vers l'Allemagne et l'Italie, le vent s'oriente au Nord. Il apporte un léger rafraîchissement par rapport à ce dimanche. Côté ciel, vous avez des giboulées et de la neige à basse altitude des Hauts-de-France à l'est du Rhône et de la Saône. En direction de l'Atlantique et surtout de la Méditerranée, vous retrouvez un temps plus calme.

    REGIONS

    Des côtes bertonnes aux Charentes au Limousin jusqu'en Gironde, vous passez la journée au sec sous un ciel variable, alternant nuages et éclaircies.

    Des Ardennes aux Pyrénées en passant par le bassin parisien et l'Auvergne, vous avez encore quelques gouttes ou flocons dès 600 mètres le matin sur les reliefs. Puis l'après-midi, la tendance à l'amélioration se confirme avec le retour d'un temps plus sec mais encore assez nuageux.

    De la Lorraine et de l'Alsace au Jura et à Rhône-Alpes, l'amélioration est plus tardive. Vous conservez un temps instable toute la journée avec des giboulées, voire de la neige le matin jusque dans les vallées alpines, autour d'Annecy et Chambéry. C'est seulement en milieu de soirée que le temps devient plus sec.

    Dans le sud-est, le temps est sec mais le voile de nuages assez épais en Roussillon. Le soleil est plus vaillant du Languedoc à la Provence cote d'Azur alors que quelques averses se déclenchent en Corse. Mistral et tramontane soufflent fort, avec des rafales à 90 km/h.

    TEMPERATURES

    Avec l'orientation du vent au Nord, le rafraîchissement se confirme. Le matin, il fait de 1 à 6°C en moyenne jusqu'à 8°C sur les bords de la Méditerranée. L'après-midi, on attend de 5 à 8°C du nord de la Seine à Rhône-Alpes à 10 à 12°C près de l'Atlantique jusqu'à 13 à 15°C sur le littoral méditerranéen. Comme le vent soufflera moins fort que dimanche, le ressenti sera moins désagréable.