Printemps

  • LE 3.04.2020: Actualité de météo / Météo du samedi 4 avril : le printemps prend ses marques

    Ce samedi, l'anticyclone se renforce en venant s'installer sur l'Allemagne. Il génère un flux de secteur sud-est véhiculant de l'air sec et doux. Le soleil s'impose sur la majeure partie du pays avec des températures en nette hausse l'après-midi.

    A retenir

    Encore de faibles gelées matinales dans les vallées abritées du centre au nord-est

    Des bancs de brouillards ou nuages sont présents en début de journée entre Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Grand-Est

    Les températures sont en nette hausse l'après-midi avec un ressenti très agréable au soleil.

    Contexte météo

    La France sera sous l'influence d'un anticyclone centré par 1026hPa en Allemagne. Il véhicule de l'air sec et doux sur le pays avec un soleil qui s'impose rapidement après la dissipation de quelques grisailles matinales au nord. Si la fraîcheur reste de mise au lever du jour, le soleil fait rapidement grimper les températures qui gagnent 3 à 4°C par rapport à la veille.

    Détail par régions

    De la Normandie et des Hauts-de-France au Grand-Est, il faut souvent attendre la dissipation des bancs de brouillards ou nuages bas pour retrouver le soleil. L'après-midi s'annonce ensoleillée avec quelques nuages de beau temps.

    Les températures du matin sont généralement comprises entre 2 et 6°C. Dans l'après-midi, les valeurs sont en hausse et comprises entre 14 et 17°C.

    Sur le reste du pays, le soleil brille généreusement après la dissipation de quelques brumes de beau temps. Le ciel est clair ou peu nuageux avec un vent de sud-est modéré de la Bretagne au Cotentin ainsi que dans le sud-ouest avec le vent d'autan qui souffle à 60 km/h sur le Lauragais et les hauteurs du Tarn. En Corse c'est le vent de nord-est qui souffle à 60 km/h sur la Balagne et le Cap corse.

    Les températures sont fraîches au lever du jour dans les vallées abritées du centre à l'est avec quelques gelées blanches (0 à -2°C). Ailleurs, elles sont souvent comprises entre 1 et 6°C dans les terres et 7 à 10°C sur le littoral méditerranéen.

    Les conseils de notre météorologue

    Continuez à protéger du froid les plantes fragiles dans vos jardins et balcons si vous habitez dans le centre et l'est. Dans l'après-midi, la douceur s'imposera partout, les conditions météo sont idéales pour entretenir votre jardin. Si vous faites des semis ou plantations, il faudra prévoir un arrosage copieux étant donné la sécheresse de surface.

     

     

     

     

    SOURCES CHAINE METEO

  • LE 10.03.2020: Actualité de la météo / Russie et Ukraine : le printemps débute dans la douceur

    10/03/2020

    Après un hiver exceptionnellement doux sur l'ouest russe, tout comme dans une grande partie de l'Europe, des températures inédites aussi tôt dans la saison ont été enregistrées ce début mars entre la mer Noire et la région de Moscou.

    Des températures remarquables pour un début mars

    Sur la période du 1er au 9 mars, l'anomalie de température moyenne a en effet atteint 7 à 13 °C entre l'Ukraine et le sud-ouest de la Russie. Et à partir du week-end dernier et lundi, les températures ont atteint des niveaux exceptionnels.

    Il n'a fait pas moins de 12 °C à Moscou ce 7 mars. C'est la première fois qu'on dépasse le seuil des 10 °C aussi tôt dans la saison dans la capitale russe. Cette valeur constitue également un record de douceur avant un 10 mars. Ce 9 mars, le thermomètre a même grimpé à 28,7 °C à Tuapse, près de Sotchi, sur les rives russes de la mer Noire, ce qui constitue un record mensuel pour la station. Une valeur atteinte grâce à la géographie des lieux : courants de sud-est chauds et effet de foehn au-dessus du Caucase.

    Anomalie de température à 2 m sur l'Europe entre le 1er et le 9 mars 2020 
    Anomalie de température à 2 m sur l'Europe entre le 1er et le 9 mars 2020 - © Weatherbell

    Hautes pressions en Asie centrale

    Cet hiver a été remarquable par la persistance d'une différence accrue entre les basses pressions polaires et les hautes pressions tropicales sur l'ensemble de l'hémisphère nord. C'est ce qu'on appelle une anomalie positive de l'oscillation arctique, ou AO+. Cette configuration est nettement visible sur la carte ci-dessous, représentant l'anomalie des géopotentiels à 500 hPa en février.

    Anomalie du géopotentiel à 500 hPa sur l'Europe en février 2020 
    Anomalie du géopotentiel à 500 hPa sur l'Europe en février 2020 - © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France

    Cette anomalie tout autour de l'hémisphère nord a permis au régime océanique perturbé qui a frappé continuellement l'ouest de l'Europe de progresser loin à l'intérieur du continent jusqu'à l'ouest russe, qui a souvent connu cet hiver des températures presqu' « océaniques » sous des vents d'ouest dominants.

    En revanche, depuis ce début du mois, si on retrouve toujours une différence de pression exacerbée entre les latitudes tropicales et les latitudes polaires dans l'Atlantique, qui s'est matérialisée par une succession remarquable de tempêtes sur l'ouest de l'Europe, la configuration de grande échelle sur le continent a changé. La carte d'anomalie des géopotentiels à 500 hPa pour ce début mars ci-dessous montre en effet le maintien de l'anomalie pôle/tropique sur l'Atlantique mais également une anomalie de hautes valeurs en Asie centrale.

    Anomalie du géopotentiel à 500 hPa sur l'Europe entre le 1er et le 9 mars 2020 
    Anomalie du géopotentiel à 500 hPa sur l'Europe entre le 1er et le 9 mars 2020 - © Modèle du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme, développé en partenariat avec Météo-France

    Entre les conditions dépressionnaires persistantes sur le nord-ouest de l'Europe du Nord et ces hautes pressions en Asie centrale, les vents se sont orientés au sud et ont ainsi favorisé des remontées d'air chaud persistantes en flux de sud depuis le Moyen-Orient, produisant ces températures exceptionnelles.

     

     

     

     

    Actualité par Météo-France

  • LE 29.01.2020: Actualité de la météo,de l'astronomie et de la science/ Météo week-end : le printemps s'impose pour la Chandeleur

    Pour votre prochain week-end (samedi 1er et dimanche 2 février, jour de la Chandeleur), c'est la douceur qui sera l'élément dominant, avec toujours ce temps contrasté entre le nord et le sud du pays.

     

    Demain 139

     

    La France se situera entre un puissant anticyclone étendu de l'Espagne à l'Allemagne et des perturbations circulant sur les îles britanniques. Le vent orienté au sud-ouest, canalisé entre les dépressions britanniques et les hautes pressions espagnoles, apportera beaucoup de douceur.

    Pluies au nord, soleil au sud

    Samedi, difficile d'échapper aux pluies. Une nouvelle perturbation traversera la France, avec des pluies faibles à modérées sur les 3/4 du pays. Seuls l'est de la région PACA et la Corse seront épargnés. Partout ailleurs, les pluies seront soutenues, avec du vent accentuant la sensation automnale de votre journée. 

    Dimanche, les conditions seront de plus en plus anticycloniques par le sud. Le soleil s'imposera petit à petit de la Nouvelle-Aquitaine à la région PACA, en passant par l'Occitanie et une partie de l'Auvergne-Rhône-Alpes. Le ressenti sera très agréable avec du soleil majoritaire, du vent faible et une grande douceur. 

    Au nord, le temps sera totalement différent avec les nuages de la veille qui seront toujours bien en place. les pluies seront soutenues, en particulier vers les régions proches de la Manche. Le vent y sera également fort, avec un ressenti désagréable pour toutes vos sorties en extérieur. 

    Douceur printanière au sud

    Nous resterons sous l'influence du vent de sud-ouest. Les températures de la matinée seront déjà élevées, samedi matin en particulier, avec 8 à 12°C. Samedi après-midi, il fera doux partout, surtout dans le sud avec des maximales affichant entre 14 et 18°C et des pointes à 19°C sur le sud-est de l'Occitanie.

    Dimanche, les températures pourront même passer au-dessus de 20°C par effet de foehn. En effet, avec du plein soleil et une masse d'air compressée par les Pyrénées, il fera très doux au sud dimanche avec souvent 15 à 23°C. Il fera de 11 à 16°C sur les régions du nord sous les nuages et quelques gouttes. Ces valeurs se rapprocheront tout de même de celles d'une mi-mars, voire d'un début d'avril.

     

     

    SOURCES CHAINE METEO

  • Le 30.04.2019:Aujourd'hui : une météo de plus en plus ensoleillée

    Un peu comme hier, le ciel continue de se dégager avec des températures en hausse cet après-midi et donc un ressenti de plus en plus agréable.

    France

    Entre un anticyclone centré sur les Açores et un autre sur l’ouest de la Russie, la France bénéficie de ces 2 influences avec un temps majoritairement calme. Avec un ensoleillement assez généreux, les températures continuent de grimper par rapport à la veille. Un vent de secteur nord-est se maintient dans l’après-midi. Il reste modéré mais dégrade légèrement la sensation de douceur.

    Régions

    Des Haut-de-France à la Bourgogne-Franche-Comté, le temps est souvent nuageux, surtout en matinée. Avec des températures assez basses pour commencer la journée, le ressenti est froid et il faut donc bien se couvrir en extérieur. Au cours de votre après-midi, le soleil fait quelques trouées dans la couverture nuageuse, mais une petite bise souffle modérément, ce qui dégrade le ressenti si vous ne parvenez pas à vous abriter du vent.

    De la Bretagne à la Normandie, le ciel est souvent chargé de nuages mais ces derniers laissent passer la lumière du soleil. Le temps reste sec et avec des températures de saison, le ressenti est souvent agréable dans l’après-midi pour toutes vos promenades, notamment en bord de mer.

    Des Pays de la Loire à l’Occitanie, en passant par la Nouvelle-Aquitaine, le ciel est juste voilé par des nuages d’altitude au cours de votre après-midi. C’est tout de même une belle journée qui vous attend, avec une sensation printanière sans excès.

    De l’Auvergne-Rhône-Alpes à la Corse, en passant par la région PACA, quelques cumulus de beau temps peuvent bourgeonner à proximité des montagnes mais l’impression reste très lumineuse et douce. D’autant plus que le mistral de la veille s’atténue franchement, avec un ressenti encore plus doux.

    Températures

    Les températures restent basses en matinée. Quelques gelées blanches sont possibles localement entre la Normandie, le Grand Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes. Les températures sont dans l’ensemble comprises entre 2 et 6°C, sauf vers la Méditerranée où vous commencez la journée avec 8 à 11°C.

    Au cours de votre après-midi, vous gagnez 1 à 3°C par rapport à lundi. Les maximales vont de 13 à 17°C au nord, et de 16 à 21°C au sud avec une sensation de douceur.

  • Le 30.04.2019:Météo week-end : coup de froid en perspective !

    Après une semaine qui s'annonce mitigée, une nouvelle descente d'air polaire est envisagée sur la France pour votre week-end. Les giboulées de mars seront de retour avec de la neige en moyenne montagne. Un risque de gelées blanches est même à prendre en compte en plaine le matin.

    La goutte froide responsable des averses du milieu de semaine aura tendance à s'éloigner lentement vers l'Allemagne, repoussée par l'anticyclone qui se centrera sur l'Atlantique. Mais le vent orienté au nord maintiendra une vive fraîcheur pour la saison, particulièrement sensible le matin avec un risque de gel tardif.

    Du froid et des giboulées

    Samedi, le ciel sera variable et souvent menaçant, alternant éclaircies et gros nuages. Vous aurez même droit à de fréquentes averses du sud-ouest au nord-est, avec des giboulées sur un tiers nord-est du pays, sous forme de grésil et de neige fondue. En montagne, les flocons sont attendus dès 800 mètres entre le Massif central et les reliefs de l'est. 

    Dimanche, après la dissipation des nuages bas matinaux, notamment dans les plaines et vallées d'Alsace et d'Auvergne Rhône-Alpes, vous retrouverez davantage de soleil que la veille. Cependant, les giboulées pourraient encore concerner le quart nord-est, sous forme de neige en basse altitude. Mistral et tramontane souffleront fortement près de la Méditerranée.

    Risque de gelées blanches le matin

    Le matin, il fera frais avec des minimales affichant -2 à 10°C et donc un risque de gelées blanches dans le nord et l'est du pays au lever du jour. L'après-midi, les maximales seront contrastées et afficheront 9°C seulement dans le nord-est à cause de la Bise jusqu'à 17°C dimanche après-midi sur le sud de l'Aquitaine et près de la Méditerranée.