Météo en Live, phénomènes dangereux en temps réel et prévisions en temps réel

Retrouvé les prévisions en temps réel.

 

 

 

  • LE 12.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/ ALERTE MÉTÉO NOUVEAU COUP DE VENT AU NORD VIGILANCE ORANGE

    Du jeudi 13 février à 2:00 au jeudi 13 février à 18:00.

    SITUATION

    Une dépression assez creuse à 990 hPa circulera de l'Irlande à la mer du Nord au cours de la journée de jeudi. Elle étire son influence par un thalweg jusqu'au nord de la France. Au passage de ce thalweg, le vent devient fort à violent entre les côtes de la Manche et les régions de l'est.

    OBSERVATION

    La dépression responsable du futur coup de vent est pour l'instant sur l'Atlantique et se rapproche tout doucement de l'ouest de l'Irlande.

    EVOLUTION

    La nuit prochaine, à partir de 2h du matin, le vent deviendra fort sur les littoraux du Finistère. Il se généralisera ensuite sur l'ensemble des littoraux du nord-ouest jusqu'en fin de nuit. Les rafales pourront alors avoisiner 90 à 110 km/h. 

    Tout au long de votre journée de jeudi, le vent fort se généralisera à toute la moitié nord. Les rafales pourront souvent avoisiner 70 à 80 km/h. Des orages pourront également se déclencher, augmentant encore les valeurs de vent maximales. C'est pour cela que localement, quelques rafales pourront avoisiner 100 à 110 km/h également à l'intérieur des terres. 

    Dans la nuit de jeudi à vendredi, les fortes rafales gagneront le sud-est, avec une évolution à venir de ce communiqué spécial. 

     

     

    Liste des départements concernés pour la vigilance orange

     

     

    SOURCES CHAINE METEO

  • LE 10.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/DIRECT TEMPÊTE CIARA Prévision nationale des risques orageux KERAUNOS

    Prévision Nationale Des Risques Orageux

    Ce bulletin est mis à jour chaque matin vers 08h locales.

    BULLETIN DU LUNDI 10 FÉVRIER 2020

    VALIDITE : LUN 10 FEV 2020 08H -> MAR 11 FEV 2020 08H
    EMIS LE : 10/02/2020 A 08H LOC

    PREVISION GLOBALE TOUS RISQUES ORAGEUX

    Communes Principaux risques

    PROBABILITE DE TORNADE

    PROBABILITE DE GRÊLE VIOLENTE (> 5 cm)

    Prévision grêle détaillée

    QUALIFICATION GENERALE DU RISQUE ORAGEUX

    Risque d'orages isolés mais susceptibles de produire des rafales > 90 km/h.

    ANALYSE TECHNIQUE

    Dans un courant zonal toujours très soutenu, un régime de traîne actif succède au front froid qui migre vers le sud du pays en perdant de son activité.

    Si l'air le plus froid en altitude circule de l'Angleterre à la mer du Nord et à l'Allemagne, des advections d'air froid à l'étage moyen concerneront  un axe Normandie-Vosges, rendant la masse d'air instable. Les valeurs de TTI oscilleront en effet entre 55 et 60 avec une MUCAPE de plusieurs centaines de J/kg.

    Les conditions resteront donc favorables au développement d'une convection de masse d'air froid parfois profonde, susceptible d'évoluer jusqu'à l'orage sur la zone ciblée. Le jet de basse couche restera soutenu et les cisaillements prévus près du sol demeureront significatifs. Le contexte restera donc favorable au déclenchement de fortes rafales convectives. Des phénomènes tourbillonnaires resteront possibles jusqu'en fin de journée.

     

    I.S.O prévu aujourd'hui (00h/00h loc) : 0.5 à 4

     

    PREVISION DES RISQUES ORAGEUX

    SUR LE NORD DU PAYS...

    RISQUE 1/4 et 2/4 : RISQUE D'ORAGES LOC. FORTS

    Un risque orageux très localisé concernera encore le tiers nord du pays, jusqu'au Jura. L'instabilité la plus forte ne concernera que les côtes de la Manche et de la mer du Nord mais l'occurrence d'orages, bien que faible sur le reste de la zone, sera non nul. Le potentiel pour des déclenchements convectifs très venteux reste intact aujourd'hui, d'où le zonage en niveau 2.

    Au fil de la journée, le risque venteux déclinera mais le risque orageux persistera, notamment en bord de mer.

     

     

     

    SOURCES KERAUNOS

  • LE 10.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/DIRECT TEMPÊTE CIARA VIGILANCE ORANGE POUR 27 DÉPARTEMENTS

    Vigilance météorologique27 départements en vigilance orange

    Diffusion : 10/02/2020 à 09h
    Validité : jusqu'au 11/02/2020 à 06h

    Texte vigilance en cours:Vents violents liés à la tempête CIARA et phénomènes de vagues-submersion remarquables. Vents violents sur la Corse et les Alpes-Maritimes ce lundi. Crue modérée à forte sur la Seine aval.

    Commentaire Vent/Orange- Limitez vos déplacements et renseignez vous avant de les entreprendre.- Prenez garde aux chutes d'arbres ou d'objets.- N'intervenez pas sur les toitures.- Rangez les objets exposés au vent.- Si vous devez installer un groupe électrogène, placez-le impérativement à l'extérieur des bâtiments.Vagues-Submersion/Orange- Ne prenez pas la mer.- Dans la mesure du possible, ne circulez pas en bord de mer et évitez la proximité des plages ou rivages où déferlent des rouleaux.Crues/Orange- Renseignez-vous avant d'entreprendre vos déplacements.- Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée.
    Les informations de vigilance sont actualisées au moins 2 fois par jour, 6h et 16h
    La vigilance par téléphone au 05 67 22 95 00 (appel non surtaxé, tarif selon opérateur)

     

    Qgfr17 lfpw 1

     

     

    Emis le : lundi 10 février 2020 à 09h00
    par : Météo-France Toulouse
    Date et heure du prochain message : au plus tard le lundi 10 février 2020 à 11h00

     

     Type de phénomène

       


    Vent et Vagues-submersion.

     

    Phénomène en cours.
    Fin de phénomène prévue le mardi 11 février 2020 à 21h00

     

     

     Localisation

       
    Début de suivi pour :
    Aucun département

    Maintien de suivi pour :
    Alpes-Maritimes (06), Ardennes (08), Aube (10), Corse-du-Sud (2A), Haute-Corse (2B), Côte-d'Or (21), Côtes-d'Armor (22), Doubs (25), Finistère (29), Ille-et-Vilaine (35), Manche (50), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Moselle (57), Pas-de-Calais (62), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Haute-Saône (70), Seine-Maritime (76), Somme (80), Vosges (88), Yonne (89) et Territoire-de-Belfort (90).

    Fin de suivi pour :
    Aisne (02), Calvados (14), Eure (27), Loire-Atlantique (44), Nord (59) et Oise (60).


     
     

     

     Description

       
    Qualification du phénomène :
    VENT : Violente tempête hivernale d'une ampleur géographique et temporelle importante.
    VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.


    Faits nouveaux :
    Prévisions confirmées.


    Situation actuelle :
    VENT :
    Le vent a bien donné comme prévu des rafales de 100 à 120 km/h à l'intérieur des terres et plus sur le littoral. On a ainsi relevé en première partie de nuit 120 km/h à Cambrai et 115 Lille (Nord), 111 km/h à Cherbourg (Manche), 118 km/h à Caen (Calvados), 114 km/h à Kerpert (Côtes d'Armor), 104 km/h à Paris Montsouris et 139 km/h au Cap-Gris-Nez (Pas-de-Calais).
    Dans le Grand-Est on a relevé en deuxième partie de nuit 122 km/h à Strasbourg (Bas-Rhin) comme à Nancy (Meurthe-et-Moselle), 135 à Houdlaincourt (55) , 130km/h,Scheibenahrd(67) et Carspach(68) et 152 km/h sur le Ballon d'alsace (Vosges).
    VAGUES-SUBMERSION :
    La tempête "CIARA" à l'origine de vents forts d'Ouest à Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche, s'est évacuée vers la Mer de Norvège. Ces vents forts ont généré de très fortes vagues sur le littoral de la Bretagne et de la Manche.
    Ce lundi à 00h30 : il a été mesuré une hauteur significative de vagues de 5.5 m à la bouée "Bréhat", de 5.5m à la bouée "Pierres-Noires", et 3.2m à la bouée "Penly " (Seine Maritime).
    INONDATION : Vigilance orange sur la Seine aval : http://www.vigicrues.gouv.fr


    Evolution prévue :
    VENT :
    Sur les départements encore placés en vigilance orange le vent en rafales soufflera entre 100 et 120 km/h à l'intérieur des terres pour quelques heures encore.
    Le vent commencera à faiblir par l'ouest en matinée de ce lundi. Il restera néanmoins soutenu en journée, avec près des côtes de Manche un renforcement probable en soirée pouvant donner ponctuellement autour de 100 km/h à l'interieur des départements côtiers.
    Sur les crêtes vosgiennes, les rafales pourront continuer d'atteindre voire dépasser en pointe les 160 km/h.
    Dans la journée de ce lundi, le vent va par contre se renforcer progressivement sur les Alpes ainsi qu'en Corse. Sur cette île, les rafales atteindront 130 à 160 km/h en fin d'après-midi sur le Cap Corse. Au plus fort de l'événement dans la nuit de lundi à mardi, on attend des rafales proches des 200 km/h au Cap Corse, ponctuellement jusqu'à 130 à 160 km/h sur le littoral Est de l'île ainsi que sur le relief. Sur les Alpes-Maritimes on attend 100 km/h sur le littoral et jusqu'à 140 km/h sur les hauteurs de Grasse.
    Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre.
    En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également très fort avec quelques rafales proches des 100 km/h localement.
    VAGUES-SUBMERSION :
    La tempête "CIARA" située entre l’Écosse et la Norvège, s'évacue vers la mer de Norvège, mais le flux rapide et perturbé d'Ouest à Sud-ouest se maintien sur la Manche et autour de la Bretagne. Les forts vents associés entretiennent de très fortes vagues en provenance du Sud-Ouest, puis de l'Ouest.
    Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 98 pour dimanche soir et 103 pour lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.



     
     

     

    Conséquences possibles

       
    Vent/Orange
    * Vent susceptible de perturber les activités humaines de façon importante. Des dégâts importants sont à attendre.
    * Les conditions de circulation peuvent être localement difficiles et quelques perturbations peuvent affecter les transports aériens et ferroviaires [et maritimes].
    * Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d'électricité et de téléphone.

    Vagues-Submersion/Orange
    * Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d'eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs.
    * En cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d'activités peuvent être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins, même à plusieurs kilomètres du littoral.
    * Les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de blesser des personnes ou d’endommager des biens.
    * Les objets non correctement arrimés peuvent être emportés.
    * Les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme.
    * A proximité des estuaires, l'écoulement des cours d'eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des débordements.
    * Les dégâts peuvent être aggravés en cas de violentes rafales de vent, fortes pluies, ruptures de digues.
    * Les dommages aux personnes et aux biens provoqués par les vagues et les submersions dépendent donc de facteurs naturels mais également de l'implantation des activités humaines (occupation des sols). Ils peuvent être réduits grâce à des mesures de protection (digues, jetées, dunes) et de prévention (restriction sur les aménagements en zone exposée, information, préparation...).


     
     

    Conseils de comportement

       
    Vent/Orange
    * Limitez vos déplacements et renseignez vous avant de les entreprendre.
    * Prenez garde aux chutes d'arbres ou d'objets divers.
    * N'intervenez pas sur les toitures.
    * Rangez les objets exposés au vent.
    * Prenez, si possible, les premières précautions face aux conséquences d'un vent violent dans votre région.
    * Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments.

    Vagues-Submersion/Orange
    * Consignes générales :
    - Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias. Evitez de circuler en bord de mer.
    - Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.
    * Habitants du bord de mer :
    - Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
    - Protégez vos biens susceptibles d'être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
    - Surveillez la montée des eaux.
    * Plaisanciers :
    - Ne prenez pas la mer.
    - Ne pratiquez pas de sport nautique.
    - Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.
    * Professionnels de la mer :
    - Evitez de prendre la mer.
    - Soyez prudents, si vous devez sortir.
    - A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets,..).
    - Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et évitez de rester à bord.
    * Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs :
    - Ne vous mettez pas à l'eau, ne vous baignez pas.
    - Ne pratiquez pas d'activité nautique de loisirs.
    - Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l'eau même d'un point surélevé (plage, falaise).
    - Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).

     

     

     

    SOURCES METEO FRANCE

  • LE 9.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/DIRECT TEMPÊTE CIARA : fréquentes rafales à plus de 100 km/h sur les Hauts-De-France

    Ce dimanche à 17h, peu d’évolution notable dans l’ensemble si ce n’est le renforcement des vents sur le Valenciennois et le département de l’Orne avec des rafales entre 100 et 110 km/h.

     

    Résultat de recherche d'images pour "tempete ciara"

     

     

    Dans l’ensemble, les vents les plus violents et réguliers touchent toujours le quart nord de l’hexagone avec des rafales entre 80 et 110 km/h  du Cotentin jusqu’en Lorraine. Sur les côtes de la Manche, les vents atteignent 100 à 138 km/h sur la côte nord du Cotentin et 100 à 116 km/h sur la côte d’Opale.

    Cette situation ne va pas trop évolué jusqu'à 19h, excepté sur le Calvados, la Seine-Maritime et le Pas-De-Calais. C'est autour de 20h que l'Ile-De-France sera davantage touchée mais surtout les Vosges et les départements limitrophes.

    A 16h45, conséquences de la tempête Ciara en Europe et en France : des vols sont annulés à destination ou au départ de Bruxelles et de Francfort. En raison des très fortes conditions de mer et de vent, la circulation des ferries est interrompue entre Calais et Douvres.

    A 16 heures, les vents se sont renforcés du Calvados aux Hauts-de-France avec des rafales entre 90 et 130 km/h. On observe notamment sur les côtes de la Manche 129 km/h au cap Gris-Nez (62), 111 km/h à Boulogne-sur-Mer (62), 118 km/h à Fécamp (76), 117 km/h à Port-en-Bessin (14) et entre 100 et 131 km/h en remontant vers la côte nord du Cotentin. Dans les terres, c’est sur les Hauts-De-France que les vents sont les plus violents avec 109 km/h à Cambrai (59), 105 km/h à Méaulte (80) et 103 km/h à Lille.

    Dans les deux prochaines heures, c’est principalement sur la côte d’Opale et de l’ouest de l’île de France aux Hauts-de-France et Ardennes que les vents se renforceront un peu pour atteindre en moyenne 80 à 115 km/h.

    En mer, les vagues atteignent près de 7m en mer d'Iroise avec des hauteurs maximales parfois jusqu'à 13 m.

    A 15 heures, on note peu d'évolution par rapport à 14 heures avec des vents qui continuent à souffler en tempête à 137 km/h à  Gatteville-le-Phare (50), 122 km/h au cap Gris Nez (62), 106 km/h à Bernières (14) et 103 km/h à Fécamp (76) et Brignogan (29).

    Dans l'intérieur des terres de la Bretagne et des Pays-de-la-Loire au val-de-Loire  en remontant vers le bassin parisien, les Ardennes et la Champagne-Ardenne jusqu'au nord de la Lorraine, les rafales atteignent fréquemment 70 à 80 km/h. Sur le bassin parisien, le vent s'est intensifié avec 95 km/h à Paris, 94 km/h à Roissy (95), 91 km/h à Orly (91) et 90 km/h au Bourget (95).

    A 14 heures, une rafale a atteint 161 km/h à Gatteville-le-Phare (50). D'autres rafales ont atteint 116 km/h à Calais (59) et 104 km/h à Brignogan (29) pour les côtes. Dans les terres, les rafales atteignent 95 km/h à Rostrenen (22), 102 km/h à Flers (61) et 100 km/h à Rouvroy (80).

     

    A 13 heures, une rafale à 151 km/h a été relevée à Gatteville-le-Phare (50). D'une manière générale, les vents sont violents près de la Manche. Ils soufflent fortement de la Bretagne aux Hauts-de-France en passant par le bassin parisien. Dans les terres, les rafales atteignent 94 km/h dans le Vexin à Wy-Dit (95), 94 km/h à Givet dans les Ardennes et 80 km/h en moyenne entre Lille, Beauvais, Rouen, Evreux, Chartres et 70 km/h de Nantes à Orléans en remontant vers Sens et Auxerre en Bourgogne.

    Ces vents vont continuer à se renforcer sur une bande allant de Rennes à Nantes en direction de la Champagne, de la Lorraine et de la Bourogne dans les prochaines heures. 

    A 12 heures, la tempête CIARA souffle violemment près des côtes de la Manche avec des rafales à 145 km/h mesurée à Gatteville-le-Phare (50), 120 km/h au cap Gris Nez (62) et 113 km/h à l'île de Batz (29). Depuis 10 heures, les vents se sont donc considérablement renforcés le long des côtes. Dans l'intérieur des terres, les rafales atteignent désormais 77 km/h à Paris (75), 80 km/h à Rouen (76), 90 km/h à Arras (62), 92 km/h à Caen (14), 102 km/h à Flers (61), 104 km/h à Rostrenen (29).

    Dans les prochaines heures, le vent va continuer à souffler violemment sur les régions au nord de la Loire et les rafales à 80-90 km/h vont se généraliser. Près du littoral, les vents continueront d'atteindre fréquemment les 110 km/h avec des pointes à 140 km/h possibles sur les caps et côtes exposés.

    A 10 heures, la tempête Ciara continue à monter en puissance avec des rafales à 120 km/h au cap Gris Nez (62) et Gattefleur (50), 104 km/h à Boulogne-sur-mer (62) et au Havre (76).

    Dans l'intérieur des terres, on relève 90 km/h à Flers, 80 km/h à Lille, Rouen, Caen et Cambai.

    A 09 heures, le vent se renforce en bord de Manche avec des rafales à 120 km/h à Gatteville (50), 108 km/h à Barfleur (50), 107 km/h au cap Gris Nez (62) et 100 km/h à l'île de Batz (29). Dans l'intérieur des terres, on relève 85 km/h à Flers (61), 80 km/h à Rouvroy (62) et Lille (59), 70 km/h dans le nord du Val-d'Oise à Wi-Dit, 60 km/h à Nantes (44), Chartres (28), Saint-Quentin (02) et Givet (08).

    A 08h, les vents les plus forts sont toujours enregistrés au bord de la Manche, avec des rafales entre 90 et 100 km/h. Mais le vent souffle de plus en plus fort depuis quelques minutes entre l'intérieur des Hauts-de-France, de la Normandie et de Bretagne avec des rafales à 70 km/h à Rennes (35), 80 km/h à Caen (14), Flers (61) et Cambrai (59). En région parisienne, le vent souffle à 65 km/h à Pontoise dans le Val-d'Oise.

    A 07h, les rafales les plus fortes sont toujours observées en bord de Manche avec des rafales qui avoisinent les 100 km/h sur la côte d'Opale, le nord-Cotentin et le littoral nord de la Bretagne.

    Dans l'intérieur des terres, on atteint fréquemment les 70 km/h entre Rennes, Alençon, Rouen, Amiens et Lille. Le vent se renforce également en région parisienne avec des rafales à 60 km/h mesurées à Toussus-le-Noble dans les Yvelines.

    A 06h, la tempête Ciara est centrée au nord de l'Irlande, creusée à 954 hPa. Sur nos côtes françaises, les vents montent en puissance près des côtes de la Manche avec des rafales qui atteignent déjà 104 km/h à l'île de Batz (29), 100 km/h au cap Gris Nez (62), à Ouessant (29) et à Barfleur (50). Dans l'intérieur des terres, on enregistre des vents à 70 km/h à Caen (14) et 50 km/h à Lille (59), Rennes (35) et Roissy (95). 

    Samedi à 20 heures, la dépression CIARA responsable des intempéries à venir en France dimanche se situe actuellement entre le sud du Groenland et l'Islande, après avoir entraîné des intempéries aux Etats-Unis. Elle se creuse de manière explosive. En effet, la pression en son centre de 935 hPa est très basse. Ce système contribue à renforcer la vitesse de propagation de cette tempête CIARA vers les îles britanniques où le vent se renforce rapidement avec des rafales qui atteignent 117 km/h à Capel Curig au Pays de Galles, 115 km/h sur l'ouest de l'Irlande à Belmullet et 161 km/h dans le massif du Cairngorm et 169 km/h à Bealach Na Bade en Ecosse. Le nord de la France sera concerné dimanche et lundi par cette tempête.

     

     

    SOURCES CHAINE METEO

  • LE 9.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/ VIGILANCE ORANGE POUR 35 départements DANS LE NORD DE LA FRANCE

    LE 9.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/  VIGILANCE ORANGE POUR 35 départements DANS LE NORD DE LA FRANCE

     

    LE 9.02.2020: Météo en Live, phénomènes dangereux/  VIGILANCE ORANGE POUR 35 départements DANS LE NORD DE LA FRANCE

    Bulletin de vigilance National.

    CENTRE NATIONAL DE PREVISION

    Numéro:0902DP01


     

    Emis le : dimanche 09 février 2020 à 06h01
    par : Météo-France Toulouse
    Date et heure du prochain message : au plus tard le dimanche 09 février 2020 à 15h00

     Type de phénomène


    Vent et Vagues-submersion.

     

    Début d'évènement prévu le dimanche 09 février 2020 à 15h00
    Fin de phénomène prévue le lundi 10 février 2020 à 11h00

     Localisation


    Début de suivi pour :
    Aisne (02), Ardennes (08), Aube (10), Calvados (14), Côtes-d'Armor (22), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Finistère (29), Loire-Atlantique (44), Loiret (45), Manche (50), Marne (51), Haute-Marne (52), Meurthe-et-Moselle (54), Meuse (55), Morbihan (56), Moselle (57), Nord (59), Oise (60), Orne (61), Pas-de-Calais (62), Bas-Rhin (67), Haut-Rhin (68), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-Maritime (76), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Somme (80), Vosges (88), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

    Maintien de suivi pour :
    Aucun département

    Fin de suivi pour :
    Aucun département


     

     Description


    Qualification du phénomène :
    VENT : Violente tempête hivernale d'une ampleur géographique et temporelle importante.
    VAGUES-SUBMERSION : Phénomène remarquable. Dans un contexte de grandes marées, la conjonction de niveaux marins particulièrement élevés et de très fortes vagues nécessite une attention toute particulière.


    Faits nouveaux :
    Néant.


    Situation actuelle :
    VENT :
    Le plus souvent, le temps est encore assez calme en cette fin de nuit sur les départements placés en vigilance orange, mais l'on relève déjà plus de 80 km/h en rafales du Finistère au littoral de Manche, et jusque 100 à 104 km/h localement (Ouessant, Ile de Batz, Barfleur et Cap-Gris-Nez).
    VAGUES-SUBMERSION :
    La tempête Ciara circule au nord-ouest des îles Britanniques, générant des vents forts de secteur Sud-Ouest sur la façade atlantique et la Manche.


    Evolution prévue :
    VENT :
    La tempête Ciara va balayer la France.
    On attend, dès la matinée ou le début d'après-midi suivant les départements, des rafales de 60 à 90 km/h, localement des pointes avoisinant les 100 km/h.
    Puis à partir de cet après-midi, les rafales de vent vont s'intensifier et se généraliser sur les régions du Nord-Ouest du pays. Ces rafales atteindront 100 à 120 km/h dans l'intérieur, ponctuellement davantage. 110 à 140 km/h sont attendus sur les régions littorales et près des frontières nord.
    Ces violentes rafales de vent vont ensuite s'étendre à toute une partie Nord de la France, Grand-Est compris, avant la fin de nuit prochaine de dimanche à lundi.
    Sur le relief des Vosges, des rafales à 160 km/h sont possibles.
    Phénomène aggravant : dans un contexte de sols détrempés, notamment suite aux récentes crues, des chutes d'arbres sont à craindre.
    En marge des départements placés en vigilance orange, le vent soufflera également en rafales, et quelques rafales à 100 km/h sont probables.
    Ultérieurement, cette tempête va également souffler sur les massifs de l'est de la France ainsi qu'en Corse. La carte de vigilance évoluera en conséquence.
    VAGUES-SUBMERSION :
    La tempête Ciara est prévue sur le nord-ouest de l'Ecosse dimanche midi, puis au nord-ouest de la Norvège dans la nuit de dimanche à lundi. A son passage, les forts vents de Sud-Ouest se renforcent progressivement sur la Manche et autour de la Bretagne dimanche matin, générant de très fortes vagues en provenance du Sud-Ouest. Ces vagues s'amplifient progressivement en journée de dimanche en se propageant jusqu'au fond du golfe de Gascogne la nuit prochaine.
    Dans un contexte de forts coefficients de marée (coefficient 93 pour dimanche matin, 98 pour dimanche soir et 103 pour lundi matin), les forts déferlements associés à ces très fortes vagues, combinés à une surélévation du niveau de la mer (surcote), risquent d'engendrer des submersions sur les parties exposées ou vulnérables du littoral des départements placés en vigilance "vagues-submersion". L'intensité du phénomène sera plus marquée au moment des pleines mer.
    *Littoral de la Somme et de la Seine-Maritime :
    Période à risque pour la vigilance vagues-submersion de niveau orange : valable du dimanche 09 février à 21h au lundi 10 février à 06h au moins (pleine mer vers 00h).
    *Littoral de la Manche :
    Période à risque pour la vigilance vagues-submersion de niveau orange : valable du dimanche 09 février à 18 h au lundi 10 février à 06h au moins (pleine mer dimanche vers 20h).
    *Littoral de Finistère, du Morbihan et de la Loire Atlantique :
    Période à risque pour la vigilance vagues-submersion de niveau orange : valable du dimanche 09 février à 15 h au lundi 10 février à 06h au moins (pleine mer dimanche vers 17h et pleine mer lundi vers 6h).



     

    Conséquences possibles


    Vent/Orange
    * Vent susceptible de perturber les activités humaines de façon importante. Des dégâts importants sont à attendre.
    * Les conditions de circulation peuvent être localement difficiles et quelques perturbations peuvent affecter les transports aériens et ferroviaires [et maritimes].
    * Quelques dégâts peuvent affecter les réseaux de distribution d'électricité et de téléphone.

    Vagues-Submersion/Orange
    * Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d'eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs.
    * En cas de submersion, les voies de communication, les habitations, les zones d'activités peuvent être inondées et endommagées en quelques heures, voire moins, même à plusieurs kilomètres du littoral.
    * Les vagues peuvent transporter des objets ou matériaux (notamment des galets) et en faire des projectiles susceptibles de blesser des personnes ou d’endommager des biens.
    * Les objets non correctement arrimés peuvent être emportés.
    * Les bateaux, même amarrés au ponton dans les ports, peuvent être soulevés et emportés sur la terre ferme.
    * A proximité des estuaires, l'écoulement des cours d'eau peut également être ralenti voire stoppé, ce qui génère alors des débordements.
    * Les dégâts peuvent être aggravés en cas de violentes rafales de vent, fortes pluies, ruptures de digues.
    * Les dommages aux personnes et aux biens provoqués par les vagues et les submersions dépendent donc de facteurs naturels mais également de l'implantation des activités humaines (occupation des sols). Ils peuvent être réduits grâce à des mesures de protection (digues, jetées, dunes) et de prévention (restriction sur les aménagements en zone exposée, information, préparation...).


     

    Conseils de comportement


    Vent/Orange
    * Limitez vos déplacements et renseignez vous avant de les entreprendre.
    * Prenez garde aux chutes d'arbres ou d'objets divers.
    * N'intervenez pas sur les toitures.
    * Rangez les objets exposés au vent.
    * Prenez, si possible, les premières précautions face aux conséquences d'un vent violent dans votre région.
    * Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments.

    Vagues-Submersion/Orange
    * Consignes générales :
    - Tenez-vous au courant de l'évolution de la situation en écoutant les informations diffusées dans les médias. Evitez de circuler en bord de mer.
    - Si nécessaire, circulez avec précaution en limitant votre vitesse et ne vous engagez pas sur les routes exposées à la houle ou déjà inondées.
    * Habitants du bord de mer :
    - Fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.
    - Protégez vos biens susceptibles d'être endommagés par la montée des eaux ou emportés par les vagues.
    - Surveillez la montée des eaux.
    * Plaisanciers :
    - Ne prenez pas la mer.
    - Ne pratiquez pas de sport nautique.
    - Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et ne restez pas à bord.
    * Professionnels de la mer :
    - Evitez de prendre la mer.
    - Soyez prudents, si vous devez sortir.
    - A bord, portez vos équipements de sécurité (gilets,..).
    - Avant l'épisode, vérifiez l'amarrage de votre navire et l'arrimage du matériel à bord, et évitez de rester à bord.
    * Baigneurs, plongeurs, pêcheurs ou promeneurs :
    - Ne vous mettez pas à l'eau, ne vous baignez pas.
    - Ne pratiquez pas d'activité nautique de loisirs.
    - Soyez particulièrement vigilants, ne vous approchez pas du bord de l'eau même d'un point surélevé (plage, falaise).
    - Eloignez-vous des ouvrages exposés aux vagues (jetées portuaires, épis, fronts de mer).


     

     

     

     

     

     

    SOURCES VIGILANCE DE METEO FRANCE