Demain 49

Météorologie en générale/ Violents orages: comment se forme la grêle?

La particule d'eau gèle et grossit au fur et à mesure de ses allers-retours dans les courants ascendants et descendants.

Des orages de grêle ont causé de sérieux dégâts ce samedi après-midi dans plusieurs départements du Sud-Est, notamment dans la Drôme. Les habitants ont vu s'abattre sur la végétation, les véhicules et les bâtiments des grêlons parfois "gros comme des balles de golf".

En cause, les cumulonimbus au-dessus de leurs têtes. Ces nuages d'orage s'étendant sur plusieurs kilomètres, notamment en altitude, sont parcourus de courants d'air ascendants et descendants très rapides.

grêle

Infographie BFMTV - La formation de la grêle dans un cumulonimbus.

Une particule d'eau propulsée de bas en haut dans le nuage

Au début, le grêlon est une petite particule d'eau qui gèle autour d'un noyau solide, une impureté. Cela peut être de la poussière, de la suie volcanique, des rejets des réacteurs d'avion, etc., énumère Météo France.

Cette petite particule d'eau est ensuite prise dans les courants ascendants et descendants et propulsée entre la base chaude et humide du nuage et son sommet très froid, explique l'organisme de prévision météo.

Au fur et à mesure de ses allers-retours entre le haut et le bas du nuage, le grêlon grossit et quand il n'y a plus de frein, il tombe lors d'une averse. "Plus les ascendances du cumulonimbus sont fortes, plus la particule reste longtemps en suspension dans le nuage, collectant l'eau surfondue", poursuit Météo France. "Ce sont donc les cumulonimbus (et par conséquent les orages) les plus violents qui génèrent les plus gros grêlons."

 

météo prévision SOLEIL france Suisse week end été CHALEUR TEMPÊTE MIGUEL

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire